Police judiciaire
Police judiciaire © Max PPP / Max PPP

La police judiciaire a interpellé lundi matin en région parisienne six personnes soupçonnées de faire partie d'une cellule terroriste islamiste préparant une ou plusieurs actions sur le sol français.

Ce matin, trois autres islamistes présumés ont été arrêtés dans le sud.

Les enquêteurs de la sous-direction antiterroriste de la PJ agissaient sur commission rogatoire des deux juges antiterroristes Marc Trevidic et David Benichou. Les six suspects, âgés de 22 à 38 ans, ont été arrêtés à Mantes-la-Jolie (Yvelines), mais aussi dans les départements de la Seine-Saint-Denis et du Val-d'Oise.

Le réseau finançait le djihad par des braquages: précisions de Franck Cognard

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a qualifié de "particulièrement dangereux" ce réseau démandelé.

Les suspects étaient tous connus des services de police dans des affaires de droit commun et le nom de l'un d'entre eux était aussi apparu pour des faits liés à la lutte contre le terrorisme. Les six personnes interpellées seraient considérées comme appartenant à un réseau "sérieux".

Dans le cadre de la lutte antiterroriste, les gardes à vue, qui ont démarré lundi à Nanterre (Hauts-de-Seine), peuvent durer cinq jours.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.