Info France Inter - Salah Abdeslam ayant récusé Me Franck Berton, c'est Olivia Ronen, 31 ans, qui s'apprête à constituer une nouvelle équipe de défense du principal accusé des attentats du 13 novembre 2015.

L'avocate Olivia Ronen, 31 ans, va diriger la nouvelle équipe de défense de Salah Abdeslam
L'avocate Olivia Ronen, 31 ans, va diriger la nouvelle équipe de défense de Salah Abdeslam © AFP / STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Ce n’est pas le premier désaccord entre le ténor lillois Franck Berton et le seul survivant des commandos du 13 novembre 2015. En octobre 2016, quelques mois après avoir accepté d’assurer sa défense, l'avocat annonce renoncer, face au silence de Salah Abdeslam devant les magistrats. Avant de retourner voir le principal accusé du procès des attentats du 13 novembre 2015 en prison et de reprendre le dossier. Mais il y a quelques semaines : nouvelle rupture. Cette fois c’est Salah Abdeslam lui-même qui a récusé son avocat. En cause : un profond désaccord entre les deux hommes. 

Une jeune avocate de 31 ans

Salah Abdeslam conserve en revanche son autre avocate, celle qui a tenu à rester discrète le plus longtemps possible afin de travailler plus sereinement : Me Olivia Ronen. La jeune femme de 31 ans est une ancienne secrétaire de la conférence en 2016 - ce groupe d’avocats élus par leurs pairs sur un concours d’éloquence pour assurer la défense pénale d’urgence. A ce titre, elle est notamment intervenue dans le dossier de l’attentat de Nice, a pris la défense d’Erwan Guillard, ancien militaire parti faire le djihad. 

Et puis, “Salah Abdeslam a pris contact avec moi il y a quelques années”, explique-t-elle. “Après l’avoir rencontré, je lui ai confirmé que je serais prête à le défendre”. C’est finalement fin 2020 qu’elle devient officiellement son avocate, alors aux côtés de Me Franck Berton. Depuis le départ de ce dernier, Me Olivia Ronen entend constituer une “équipe solide pour mener à bien sa défense”, avec des confrères plutôt de sa génération "afin de l’assister au procès des attentats du 13 novembre 2015". A l'issue de cette audience, Salah Abdeslam devra être transféré en Belgique où l'attend le procès des attentats de Bruxelles et Zaventem le 22 mars 2016. Pour ce volet là, il est, à ce stade, toujours défendu par le pénaliste belge Sven Mary. 

Thèmes associés