Nouvel épisode dans l'affaire du financement de la campagne de 2012 de Nicolas Sarkozy. Le parquet de paris a ouvert une enquête préliminaire le 2 juillet dernier pour déterminer si l'UMP a subi ou non un préjudice en payant les pénalités infligées à l'ancien président.

enquête sur des pénalités infligées à sarkozy payées par l'ump
enquête sur des pénalités infligées à sarkozy payées par l'ump © reuters

Pour comprendre ce nouvel épisode, il faut reprtir en juillet 2013 lorsque le conseil constitutionnel invalide les comptes de campagne de l'UMP. NicolasSarkozy est alors sommé de rendre au trésor public l'avance forfaitaire de 150 000 euros versée pour sa campagne. Il doit aussi payer 363 615 euros parce que son parti a dépassé le plafond autorisé de 22 millions et demi d'euros.

C'est l'UMP qui s'aquitte de la note...

... et c'est là toute la question! Etait- ce au parti de payer? Ces pénalités doivent elles être considérées comme une ne "sanction administrative", "un don" au président du parti? Ou y a-t-il eu abus de confiance?

L'UMP est déjà secoué par l'affaire Bygmalion, un système présumé de fausses factures mis en place en 2012 par l'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy pour couvrir les dépassements de frais. Ce scandale a déjà provoqué la démission de Jean-François Copé.

► ► ► A LIRE AUSSI | UMP: la bombe Bygmalion

Nicolas Sarkozy a lui déjà été mis en examen le 2 juillet dernier pour trafic d'influence actif, corruption actif et recel de violation de secret professionnel dans l'affaire dites des écoutes.

Les Casseroles de Sarkozy
Les Casseroles de Sarkozy © IDE
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.