un homme fonce sur les militaires en garde devant la Grande mosquée de Valence
un homme fonce sur les militaires en garde devant la Grande mosquée de Valence © Charlotte Coutard/Radio France

Les soldats de l'opération Sentinelle étaient en faction ce vendredi aux abords de la grande mosquée de Valence. L'homme leur a volontairement foncé dessus. Les militaires ont été alors obligés de tirer, le blessant grièvement.

La mosquée de la ville est protégé depuis quatre mois par des militaires de l'opération Sentinelle. Vers 15H00, un homme a dirigé délibérément sa voiture vers les quatre soldats en faction, une première fois, touchant légèrement les militaires, avant de reculer et de repartir à nouveau dans leur direction.

Après lui avoir crié de s'arrêter, les militaires ont tiré, blessant l'homme au bras et à une jambe. Une balle perdue a également blessé un passant, un homme de 70 ans touché au mollet. Il a été transporté à l'hôpital. Le militaire touché par le véhicule est blessé au genou et au tibia.

Les explications de Frédéric Loiseau, secrétaire général de la préfecture de la Drôme, au micro de Charlotte Coutard

On ignore les motivations de l'attaque. L'homme, dont la voiture était immatriculée en Savoie, a agi seul. Le procureur de la République à Valence s'est rendu sur place. Nicolas Daragon, le maire de Valence a expliqué que "il reste à évaluer l'état psychiatrique et les motivations exactes", de l'homme dont "la police est en train d'essayer de déterminer l'identité"

Dans un communiqué commun, Jean-Yves Le Drian et Bernard Cazeneuve ont apporté leur "entier soutien aux militaires". Soutien également de Manuel Valls.

Mots-clés :

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.