David Cameron au 10 Downing Street
David Cameron au 10 Downing Street © REUTERS/Suzanne Plunket

660 personnes ont été arrêtées dans une opération menée ces 6 derniers mois. Un coup de filet qui illustre l’ampleur du phénomène, et pas seulement en Grande-Bretagne.

On l'a appris mercredi, la police britannique a placé sous protection plus de 400 enfants et 660 pédophiles présumés ont été arrêtées dans une opération qui a duré six mois, dans le plus grand secret, une opération menée par la NCA, la nouvelel agence nationale du crime, en coordination avec 45 équipes de police dans tout le Royaume-Uni.

Parmi les personnes arrêtées - toutes âgées entre 30 et 50 ans - figurent des médecins, des enseignants, des responsables scouts, des travailleurs sociaux et d'anciens agents de police.

Sur l'ordinateur d'un seul médecin la police a retrouvé un million d'images à caractère pédophile.

Cette nouvelle affaire de pédophilie qui secoue la Grande Bretagne se produit dans un pays déjà marqué par les scandales impliquant des célébrités dans la foulée de l'affaire Jimmy Savile, ancien animateur de la BBC, aujourd'hui décédé, soupçonné d'avoir commis des centaines d'agressions sexuelles.

Le Premier ministre David Cameron s'est félicité mercredi du "très bon travail" de la NCA qui associe "toutes les méthodes modernes de maintien de l'ordre aux dernières technologies pour traquer les auteurs d'un délit particulièrement horrible".

Les explications de Franck Mathevon à Londres

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.