Le plan Vigiprate en alerte maximale en Rhônes-Alpes
Le plan Vigiprate en alerte maximale en Rhônes-Alpes © PHOTOPQR/LE PROGRES/CELIK ERKUL / PHOTOPQR/LE PROGRES/CELIK ERKUL

Le plan Vigipirate est porté à son niveau maximal pour trois jours dans la région Rhône-Alpes après l'attentat qui a fait un mort et deux blessés vendredi matin dans l'Isère, a annoncé François Hollande à l'issue d'un conseil restreint, à l'Elysée.

Toute la question est de savoir s'il y a des complices", a dit le chef de l'État dans une déclaration à la presse après avoir rappelé les circonstances de l'attaque, dont l'auteur présumé a été placé en garde à vue, ainsi qu'un contact et son épouse :

J'ai voulu aussi que soient tirées des conclusions et que nous portions le plan Vigipirate en alerte maximale dans la région Rhône-Alpes pour trois jours. Nous devons faire en sorte que toutes les vérifications puissent être établies, tous les contrôles puissent être effectués dans les lieux, dans les gares, sur les sites industriels.

Le président a par ailleurs dit avoir appelé son homologue tunisien Beji Caid Essebsi après l'attentat de Sousse. Il a dit ne pas pouvoir "confirmer la présence de Françaises ou de Français sur la liste des victimes" de cette attaque qui a fait au moins 27 morts selon le dernier bilan.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.