Le nouveau plan Vigipirate a été approuvé par l'Elysée. Une version rénovée du dispositif anti-terroriste lancé en 1978 qui prévoit désormais l'état d'urgence attentat.

Vigipirate : le niveau urgence attentat désormais possible
Vigipirate : le niveau urgence attentat désormais possible © AFP / IAN LANGSDON

Après être passé par des codes couleurs, le plan Vigipirate se décline depuis 2014 en deux niveaux ("vigilance" et "alerte attentat"). Le dispositif pourra désormais passer au niveau "urgence attentat", qui "déclenche un état de vigilance et de protection maximal".

Vigipirate : un nouveau niveau urgence attentat désormais disponible.
Vigipirate : un nouveau niveau urgence attentat désormais disponible. © Visactu / Visactu

"L'urgence attentat" sera déclenchée soit en cas de menace d'attaque terroriste documentée et imminente, soit à la suite immédiate d'un attentat. Contrairement aux niveaux inférieurs, elle sera de courte durée. Elle prévoit un "renforcement" de la sécurité et l'activation de mesures additionnelles.

La vigilance

Le nouveau plan conçu par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale qui dépend du Premier ministre a dû développer de nouveaux plans spécifiques et confidentiels pour les risques en matière de cyber-attaques et de drones. C'est le cas également pour tout ce que l'on appelle le NRBC, le risque nucléaire bactériologique et chimique.

Concrètement, le gouvernement prévoit la diffusion d'informations via l'application téléphonique SAIP, les différents sites Internet institutionnels, la télévision ou encore la radio. Par ailleurs, des conseils comportementaux peuvent également être diffusés à la population en cas de risque de sur-attentat, c'est à dire lorsque les forces de l'ordre ou les secours intervenant après un attentat sont pris pour cibles.

La protection

Une cellule de crise sera activée peut déclencher l'arrêt du métro dans les villes concernées et la fermeture d'axes routiers. L'alerte prévoit également des confinements scolaires et un déploiement massif de forces de l'ordre civiles et militaires.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.