Eric Kariger, médecin de Vincent Lambert
Eric Kariger, médecin de Vincent Lambert © MaxPPP

INFOGRAPHIE - Le cas de cet homme tétraplégique de 38 ans, plongé dans un état végétatif, dont le destin a déjà été soumis à plusieurs décisions de justice, est aujourd’hui examiné à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Les juges de Strasbourg deveront trancher et donneront raison, soit à sa femme, qui souhaite le laisser mourir, soit à ses parents qui veulent le maintenir en vie.

Un feuilleton judiciaire qui dure

La Cour Européenne des Droits de l’Homme ne rendra pas sa décision avant un ou deux mois, a-t-elle déclaré. Et c’est aujourd’hui la plus haute juridiction qui tranche. Le Conseil d’Etat avait donné raison le 24 juin dernier à la femme de Vincent Lambert, considérant que l’état végétatif de l’homme était irrémédiable. Un feuilleton judiciaire qui a débuté en en mai 2013 lorsque le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a jugé que les médecins n’avaient pas respecté la procédure Leonetti en arrêtant l’alimentation et l’hydratation artificielle du malade.

Infographie - Chronologie de l'affaire Vincent Lambert

chronologie affaire vincent lambert
chronologie affaire vincent lambert © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.