interrogations sur le non-lieu requis en faveur d'eric woerth
interrogations sur le non-lieu requis en faveur d'eric woerth © reuters

L'ancien ministre UMP Eric Woerth et l'ex-gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel dans le volet de trafic d'influence du dossier, a-t-on appris de jeudi source proche du dossier.

Les juges d'instruction de l'affaire ont décidé de passer outre les réquisitions du procureur de la République qui avait demandé un non-lieu en faveur des deux mis en examen. Ils ont estimé qu'il y avait suffisamment de charges pour renvoyer devant le tribunal les deux hommes qu'ils avaient mis en examen pour trafics d'influence passif et actif dans un autre volet de l'affaire d'abus de faiblesse au détriment de la milliardaire, dans lequel ils sont aussi mis en examen avec dix autres personnes, dont Nicolas Sarkozy.

Patrice de Maistre, l'ancien gestionnaire de fortune de l'héritière de L'Oréal, est mis en cause pour avoir embauché en 2007 l'épouse d'Eric Woerth dans sa société de gestion de patrimoine.

Le ministre du Budget lui avait personnellement remis la Légion d'honneur l'année suivante. Les juges soupçonnent un échange puisque Patrice de Maistre était membre du club des donateurs fortunés de l'UMP, le "Premier cercle".

Les précisions de Sarah Ghibaudo

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.