yasser arafat est bien mort empoisonné, dit sa veuve
yasser arafat est bien mort empoisonné, dit sa veuve © reuters

Selon une information de France Inter, le chef de l'autorité palestinienne, Yasser Arafat, est mort de vieillesse et non d'empoisonnement en 2004 à Paris.

La veuve du leader palestinien, Souha Arafat avait déposé plainte contre X en juillet 2012 devant le parquet de Nanterre pour assassinat. Du polonium, substance radioactive avait été découverte sur les effets personnels de son mari.

Trois groupes d'experts - suisses, russes et français - se sont ainsi penché sur une soixantaine d'échantillons prélevés lors de l'exhumation de la dépouille de Yasser Arafat, en novembre 2012. Aujourd'hui, leurs interprétations des résultats divergent; les Suisses privilégiant la thèse de l'empoisonnement, les Russes se disant incapables de conclure et donc les Français affirmant qu'il s'agit d'une mort naturelle.

"Mort d'une infection généralisée": les précisions de Franck Cognard

Souha Arafat se dit "bouleversée" par les contradictions entre experts

La veuve de l'ancien représentant historique de la cause palestinienne conteste ces conclusions. Saad Djebbar, son avocat, a déclaré à Paris qu'une contre-expertise serait menée et a rappelé les conclusions des experts suisses, qui ont conforté début novembre l'hypothèse selon laquelle "Abou Ammar" avait été empoisonné au polonium 210 sans toutefois pouvoir l'affirmer avec certitude.

Souha Arafat avait lors de la remise du rapport suisse estimé qu'il corroborait la thèse de l'empoisonnement, bien qu'un autre rapport, établi cette fois par la Russie, faisait état d'une insuffisance de preuves à l'appui de cette piste. Le rapport français ne sera pas publié et a été remis mardi à la veuve de l'ancien président de l'Autorité palestinienne.

Israël ne cache pas sa satisfaction: : les détails de Sébastien Laugénie

Israël, de son côté, a toujours rejeté toute implication dans la mort d'Arafat.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.