Une application pour éviter le gaspillage alimentaire,"Meal Canteen", lancée en janvier 2018, voit son développement croître en cette rentrée. Elle propose aux restaurations d'entreprises, de collectivités ou d'établissements scolaires une solution pour réduire les déchets des plateaux repas. Explications.

Denis Ollivier, le fondateur de "Meal Canteen"
Denis Ollivier, le fondateur de "Meal Canteen" © Radio France / Rémi Brancato

Réduire le gaspillage alimentaire dans les cantines des entreprises, des collectivités, des écoles, c'est le but de "Meal Canteen", une application lancée en janvier 2018. Selon l'ADEME, l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, chaque repas génère en moyenne 100 à 200 grammes de déchets.  Un gaspillage colossal que l'application aimerait réduire.  

"Meal Canteen", lancée en janvier 2018 à Saint-Etienne, séduit de plus en plus de clients : des collèges du département de la Loire, des lycées d'Auvergne-Rhône-Alpes, une clinique ou encore bientôt un hôtel de luxe parisien. L'application pour smartphones, vendue aux restaurations collectives permet de réduire les déchets en amont

Les cantines adaptent la production en fonction des commandes

Les utilisateurs réservent leurs repas la veille et les cuisines s'adaptent pour produire le nécessaire, sans surplus. Les usagers ont souvent jusqu'à minuit pour valider leur commande. "Quand je commence à 5h30, j'ai le rendu, le résultat, sur mon tableau de bord avec le nombre de réservations et on peut ajuster ce qu'on sert en fonction", témoigne Jean-Philippe Meneghin, le responsable de cuisine au lycée Argouge à Grenoble. Dans ce lycée, selon lui, le gaspillage a été réduit de moitié chez les élèves  : de 130 à 60 grammes par plateau après l'installation de l'application.

Autre bénéfice, pour l'usager : elle leur permet aussi d'être sûrs de manger ce qu'ils ont commandé. "En milieu ou fin de service, on risque souvent de déjeuner par défaut et c'est une augmentation du risque de gaspillage par assiette", défend Denis Ollivier.

Le gaspillage alimentaire coûte 68 centimes par repas

L'application facture ses services 33 centimes par repas commandé, à ses clients, mais permet tout de même de faire des économies car, selon l'ADEME, le gaspillage alimentaire coûte en moyenne 68 centimes par plateau repas. "Quand vous savez qu'il y a 4 milliards de repas servis en France en restauration collective, il y a encore beaucoup à faire" estime Denis Ollivier. "Aujourd'hui, le meilleur déchet c'est celui qu'on ne produit pas" conclut-il.  "Meal Canteen" se vante d'avoir permis une réduction des déchets de 20% en moyenne chez ses premiers clients. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.