Ce n'est que son quatrième déplacement : le superbe ensemble de tapisseries de la "Dame à la Licorne", habituellement conservé au musée de Cluny à Paris, quitte le lieu le temps de travaux de rénovation, direction les Abattoirs à Toulouse. Ce voyage est son premier en France.

Un fragment de la Dame à la Licorne, habituellement exposée au Musée de Cluny à Paris
Un fragment de la Dame à la Licorne, habituellement exposée au Musée de Cluny à Paris © AFP / Rosine Mazin / Mazin Rosine / Aurimages

Elles n'ont connu que trois destinations à l'étranger : les États-Unis, l'Australie et le Japon. La Dame à la Licorne, un ensemble de six superbes tapisseries, vont effectuer leur premier voyage en France pour être exposées ailleurs que dans leur habituel musée de Cluny, actuellement en travaux. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Direction : Toulouse, une ville que la Dame à la Licorne connait déjà. C'est au couvent des Jacobins qu'elle a été mise à l'abri lors de la première guerre mondiale. Mais cette fois, c'est un musée moderne, les Abattoirs, qui l'accueillera. L'ensemble de tapisserie, l'une des plus belles réalisations du Moyen-Âge, datant de 1500, sera installée en résonance avec des tentures contemporaines. 

Exposée face à un rideau de Picasso

Elle fera face à un autre chef-d'œuvre textile : "Il est acquis que la tenture va dialoguer avec le rideau de scène de Picasso, conçu en 1936 pour la pièce de théâtre de Romain Rolland, "14 juillet", et qui ensuite a été donné en 1965 à la ville de Toulouse", explique Séverine Lepape, directrice du musée de Cluny, qui se félicite : "Un minotaure avec sa dépouille en costume d'Arlequin va forcément résonner avec notre tenture".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A Cluny, en raison de la poussière soulevée par les travaux, les tapisseries ont été décrochées, mais Séverine Lepape voulait que le public continue à les voir, avec une démarche éthique et des critères précis : "On voulait un lieu d'accueil qui soit un peu éloigné de la capitale, pas trop loin d'une frontière, afin qu'un public plus large puisse en bénéficier. Mais au sortir de la Covid, la solidarité entre musée national et musée de collectivité devait jouer à plein, et constituer un axe fort de politique culturel."

L'oeuvre sera installée aux Abattoirs à Toulouse à partir du 30 octobre prochain, et il faudra en profiter : "Après notre réouverture, il y a fort à parier que la Dame à la Licorne ne voyage plus pendant très longtemps", prévient la directrice du musée de Cluny. La fin des travaux est prévue pour le second trimestre 2022.