Des dizaines d’ours en peluche avaient fait leur apparition en octobre dans le quartier des Gobelins avant de disparaître quatre mois plus tard. Les nounours sont de retour et se préparent à explorer de nouveaux quartiers. Leur créateur a décidé de passer au niveau supérieur à la rentrée, avec un "parcours nounours".

Les nounours sont de retour aux Gobelins
Les nounours sont de retour aux Gobelins © Radio France / Clément Polyn

Depuis huit mois, ils décorent l’avenue des Gobelins dans toutes sortes de situations : attablés sur une terrasse, dans une boutique, à bord d’une voiture ou installés sur un scooter. 

Les nounours sont de retour aux Gobelins
Les nounours sont de retour aux Gobelins © Radio France / Clément Polyn

Les peluches (1,34 mètre et 5 kg chacune) ont déjà fait le bonheur des passants. Les photos se comptent en milliers dans l’avenue, en particulier autour de "Super-Nounours", un mastodonte de 2,4 mètres avachi dans son hamac.

De quoi agiter les réseaux sociaux, et organiser des événements un peu fous. "Deux nounours des Gobelins se sont mariés", explique Philippe, le libraire "papa des nounours"

On a demandé au maire du XIIIe arrondissement, il y a un livret de famille. Ça a duré deux heures, il y avait 2 800 personnes et la salle était pleine de peluches."

Les nounours aux fenêtres de l'avenue des Gobelins
Les nounours aux fenêtres de l'avenue des Gobelins © Radio France / Clément Polyn

Leur nombre reste un mystère mais il suffit de lever des yeux pour voir les nounours accrochés à chaque balcon de l'immeuble. Plusieurs commerçants ont joué le jeu d’accueillir les oursons dans l’avenue. "On les prête aux boutiques contre bon soin : un peu de soleil, et le sourire des passants" s’amuse le libraire.

Les ours vont investir de nouveaux arrondissements

Pour la rentrée, "le papa des nounours" lance un parcours pour les suivre dans tout Paris. 200 nounours vont prendre possession de cinq itinéraires : Montparnasse, Austerlitz, le Panthéon, Denfert-Rochereau et le boulevard Saint-Germain. Toutes les routes vont mener à l’avenue des Gobelins.

Philippe, libraire depuis 25 ans aux Gobelins et papa des nounours
Philippe, libraire depuis 25 ans aux Gobelins et papa des nounours © Radio France / Clément Polyn

Et si vous tombez sous le charme d'une des peluches, il est possible de les emprunter pour 48h sur le site des nounours. À condition de l’emporter où que vous soyez.

View this post on Instagram

Clic clac !

A post shared by Les nounours des gobelins (@lesnounoursdesgobelins) on

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.