.

Livres - salon SLPJ
Livres - salon SLPJ © Radio France / Eric Garault

Le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil a 30 ans. C’est l’occasion de dresser un bilan, de mesurer l’évolution des goûts littéraires et des usages des jeunes lecteurs depuis 1984. Et de faire avec Denis Cheissoux un tour d’horizon des incontournables de ces 30 dernières années. ►►► LA SELECTION DE LIVRES I Les incontournables de Denis Cheissoux ►►► ÉCOUTEZ I Le téléphone sonne consacré au 30e Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil Tout a commencé en 1924 avec la première bibliothèque pour enfants. À Paris, L’heure joyeuse ouvrait pour les enfants à partir de 6 ans, parce qu’on attendait d’eux d’abord qu’ils sachent lire. Dans les années 80, les enseignants d’école maternelle, et les bibliothécaires expliquent aux parents qu’ils peuvent inscrire leur enfant, mais aussi leur petit frère ! C’est à cette époque qu’une étude (Diatkine) prouve que dans les familles déstructurées, c'est l’album pour les touts-petits qui maintient le lien.Viviane Ezraty , directrice de la future médiathèque Françoise Sagan qui ouvrira dans le Xe arrondissement à Paris, a été directrice de la bibliothèque L’heure joyeuse : > Dans les années 80, les enseignants d’école maternelle, et les bibliothécaires expliquent aux parents qu’ils peuvent inscrire leur enfant, mais aussi leur petit frère !

Lecture  II
Lecture II © SLPJ / Eric Garault

L’évolution des goûts des enfants est difficile à connaître. En revanche, on assiste à une l’inflation du nombre de publications : on est passé de 5000 dans les années 80 à plus de 12000 titres aujourd’hu i. L’offre culturelle en général s’est accrue en particulier en direction de l’enfant, considéré comme un consommateur de produits culturels. En 30 ans on a assisté à un incroyable développement de la lecture publique : de la bibliothèque de quartier, à celle de l’école. Auparavant, les livres pour enfants n’occupaient qu’un rayon des librairies généralistes. Alors qu’aujourd’hui des librairies entières sont consacrées aux livres jeunesse. Nathalie Beau, ancienne directrice de la section jeunesse de la BNF :

Maintenant on trouve une bibliothèque et de la littérature jeunesse dans presque tous les villages de France : ce qui n'était absolument pas le cas il y a 30 ans

En revanche, l’offre a peu changé. Des auteurs qui débutaient il y a trente ans Roald Dahl, Toni Ungerer, Maurice Sendak, Grégoire Solotaref, ou Claude Ponti, sont toujours lus aujourd’hui. Les séries se sont multipliées, mais elles existaient déjà il a 30 ans : comme Les livres dont vous êtes le héros. Nathalie Beau :

Autre différence avec les années 80, l'extension des livres pour les bébés et pour les adolescents, et le développement des livres-objets (ou livres pop-up). Par ailleurs, les éditeurs cernent mieux les demandes des jeunes, puisqu'ils sont aujourd'hui directement en relation avec ce lectorat à travers les réseaux sociaux.

Avec Hedwige Pasquiet, de Gallimard jeunesse :

Les enfants sont exigeants, ils ne se trompent pas, ils attendent quelque chose. C'est à nous de répondre à leurs attentes.

Le fantastique et la science-fiction sont très présents aujourd’hui, mais il y avait déjàTolkien à l'époque ! Les livres qui plaisent aux enfants sont ceux qui leur parlent d’eux qui les aident à grandir et à mieux se connaître. Peu d’études existent sur la contagion d’un titre, mais les adolescents sont les meilleurs prescripteurs entre eux. Le choix des bibliothécaires jouent aussi un rôle comme passeur de livres. Nathalie Beau :

Ce sont les préadolescents et les adolescents qui sont les meilleurs prescripteurs de livres pour leur tranche d'âge

ALLER + LOIN :

►►► LA SELECTION DE LIVRES DES 30 DERNIÈRES ANNÉES I Les incontournables de Denis Cheissoux

►►► DEMAIN ? Que liront les enfants demain ?

►►► LIVRES POUR DEMAIN I Sélection de livres numériques

►►► ET AUSSI I La littérature jeunesse vue de l'Afrique et du monde arabe

►►► RÉÉCOUTEZ I Ils publièrent et eurent beaucoup d'enfants, une édition d'Interception de 2008

►►► DANS LE RÉTRO I Nos pages sur les éditions précédentes du salon de Montreuil 2012, et Montreuil 2013

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.