Lviv Ukraine
Lviv Ukraine © corbis

Aux Assises Internationales du Roman (25-31 mai), Andreï Kourkov vient parler de son dernier livre : Le concert posthume de Jimmy Hendrix publié chez Liana LevI.

Né en Russie, il choisi de vivre à Kiev et avec plus de dix romans à son actif, il préside l'Union des écrivains ukrainiens.

Il écrit sur le passé soviétique de l'Ukraine. Il s'est fait connaître du grand public en 1997, avec son roman Le pingouin , e depuis il manie l'humour, les animaux et la médecine pour évoquer KGB, Dieu, les russes, les ukrainiens, et la guitare d'Hendrix.

Le concert posthume de Jimmy Hendrix est d'abord un hommage à la ville de Lviv: une ville dont le nom se prononce de cinq façons différentes, en cinq langues.

0'09

Kourkov Lviv

C’est une ville très internationale, capitale culturelle de l’Ukraine, avec une architecture incroyable. Kourkov voulait montrer son amour pour cette ville. Sans mer, sans fleuve, avec seulement deux petits lacs, c’est une ville qui est destinée à devenir personnage de littérature, comme le Londres de Dickens ou le Paris de Zola. Les gens de Llviv sont contre Poutine. C’est le centre du nationalisme ukrainien. C’était le centre anti-sociétique après la Seconde guerre mondiale. Une grande pârtie des manifestants pro-européens à Kiev en 2013-2014 venaient de Llviv.

Ce livre en a fait naître d'autres

Kourkov a interrogé les gens de la ville : « les clochards, les policiers, les alcooliques…les gens de la classe moyenne… » ses amis sont devenus des personnages du roman sous leur nom propre, avec adresse propre, avec leurs histoires. 6 personnages principaux, 3 personnages réels dontun co-fondateur du mouvement hippie, une comédienne qui s’occupe des SDF et un de ses copains intellectuel. D'autres sont de pure imagination.

Dans les années soixante, Il y avait deux zones hippies antisoviétiques (surveillées par le KGB) : les Pays Baltes et l’Ukraine de l’ouest. Il se trouve que le jour de la mort d'Hendrix correspond à la date des commémorations du rattachement de l'Ukraine à la Russie. Donc tous les 18 septembre les fans d'Hendrix se rassemblait et les soviétiques craignaient qu'ils viennent pertuber les cérémonies.

Aujourd’hui encore il reste 6 ou 7 vieux hippies et Jimmy Hendrix reste une idole. Donc Kourkov raconte une histoire d’amitié entre un ex-officier du KGB et ces hippies.

Un roman délicieux qui a eu pour conséquence de déclencher chez les hippies l'écriture de leurs mémoires ou d'autres livres sur le sujet.

Andreï Kourkov :

Andreï Kourkov à la maison de la poésie
Andreï Kourkov à la maison de la poésie © La maison de la poésie

Les hippies c’est une communauté en voie de disparition, en danger. Depuis la parution du livre, tous les hippies du livre ont commencé à écrire leurs mémoires. Il y en a une douzaine. Mais dans mon histoire, il y a des choses inventées qui ont été reprises par les hippies, pensant que c’était vrai. Maintenant ces hippies sont très populaires, la TV ukrainienne a fait un documentaire sur l’un d’entre eux.

"Si Poutine arrête l'attaque de l’Ukraine, il perd 50% de ses électeurs "

Andreï Kourkov reste un auteur impliqué dans le débat politique pour l'avenir de l'Ukraine. A l'opposé d'Edward Limonov, pro Poutine.

Vladimir Poutine se met dans une situation sans issue. Il ne peut pas restaurer les relations avec les pays occidentaux. La seule chose qu’il a à perdre c’est le soutien des Russes. Ils le soutiennent parce qu’il est aggressif, ultra patriote, ultra chauvin.Il veut que la Russie devienne un pays aussi important que les US. La géopoliqtiaue se résumé à la lutte entre l’ex URSS et les US. Il essaie de restaurer l’idéologie soviétique, le stalinisme. Les gens sont heureux de voir revenir le temps sociétique où l’Etat prend beaucoup de responsabilités et de décisions. Ils peuvent rester passifs, biens nourris. Donc si Poutine arrête l'attaque de l’Ukraine, il perd 50% de ses électeurs. Il ne peut être arrété que par les sanctions économiques et les pressions diplomatiques. Mais cette isolement le fait rester au pouvoir. C’est une situation très difficile à comprendre, notamment pour les Européens. Il faut sauver l’indépendance et l’intégrité du pays. Difficilement compréhensible. La majorité des Ukrainiens sont réunis autour du même objectif, c’est rare. Se détacher du passé soviétique, devenir un pays civilisé, avec moins de corruption, avec plus de lois.

Réécoutez Andreï Kourkov dans Un jour dans le monde >

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.