La dessinatrice Dominique Corbasson revient en librairie avec Parisienne , livre de dessins paru aux Éditions Alain Beaulet. Une flânerie amoureuse au pays de la tour Eiffel, dans les rues de Paris, avec ses couleurs à elle, ses traits fins et enlevés.

Corbasson couv parisienne
Corbasson couv parisienne © Radio France

Publiée dans le monde de l'illustration jeunesse, des magazines ou de la publicité, elle excelle à dépeindre Paris, rappelant quelques fois le trait de Sempé. Les villes sont ses sujets de prédilection, de San Francisco à Tokyo. Après Paris Corbasson , l'éditeur Alain Beaulé propose donc de découvrir, dans Parisienne , ses dessins à la peinture acrylique autour de Paris, avec ses immeubles, squares, quais. Les reflets des fenêtres sur les immeubles, l'élégance des parisiennes, une tâche de couleur, deux jambes qui gambadent font parfois tout le seul d'un tableau. Ses personnages sont à peine dessinés, quelques traits colorés font une silhouette, leurs habits et leurs allures. Ils sont tout petits, dans l'immensité des architectures.

Dominique Corbasson regarde sa ville à la loupe, comme un Sherlock Holmes à la recherche du moindre indice de poésie.

Même la grisaille est joyeuse chez Corbasson. A Paris, grâce à elle, les arbres se mettent au diapason des collants des pin-up ! Ses dessins sont immobiles mais l'esprit y virevolte gaiement.

Voici deux exemples, Obliques Samaritaine et Pin-up , commentées par Dominique Corbasson.

Définition de la Parisienne par la dessinatrice.

Corbasson 3 pin up
Corbasson 3 pin up © Dominique Corbasson

La Samaritaine, institution parisienne par excellence, vue des quais, avec de la lumière grâce aux tâches de jaune, et de la profondeur et de la prestance avec le vert des feuillages. L'art du reflet par Dominique Corbasson.

Corbasson 2 Oblique Samaritaine
Corbasson 2 Oblique Samaritaine © Radio France

La sortie de "Parisienne" chez Alain Beaulet est prévue le 28 novembre avec une dédicace le 21 décembre au BHV-Marais à Paris.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.