Cette année, le salon de la littérature jeunesse de Montreuil fête ses 30 ans, l’occasion de s'interroger sur le livre pour enfants hier… Mais aussi demain : que liront les enfants dans 30 ans ? Attention, la réponse pourrait vous surprendre !

Premier point : y aura-t-il des livres demain ?

Jeune garçon lisant sur une tablette numérique
Jeune garçon lisant sur une tablette numérique © corbis

A l’heure de la dématérialisation de la culture, que va devenir le livre ? Va-t-il, comme les disquettes, cassettes VHS et autre CD-Roms, être relégué aux oubliettes devant l'apparition d'un objet équivalent qui serait plus performant ? Etienne Mineur, directeur artistique et cofondateur des Editions numériques, proteste : “Dans les années 1980, on me disait déjà que le livre allait disparaître. Et le livre n’a jamais été aussi acheté. Le livre jeunesse va très bien par exemple !"

Hedwige Pasquet, directrice des éditions Gallimard Jeunesse, nuance :

Il y aura probablement toujours le livre sur un support papier - mais vous aurez effectivement d’autres formes sur le numérique, en tablettes… C’est difficile de prédire quelle sera la part de l’un et de l’autre.

Une expérience nouvelle en littérature : le roman transmedia “Endgame”

"Endgame" de James Frey
"Endgame" de James Frey © Gallimard

Chez Gallimard justement, vient de paraître le premier tome d’une trilogie d’un genre nouveau : “Endgame ”. La trame de l'histoire est relativement classique : le sort de l’humanité repose sur les épaules de douze adolescents qui doivent se battre et résoudre la Grande Énigme. Sinon, ce sera la fin (sic).

Mais James Frey a aussi conçu “Endgame” comme un projet transmédia de grande ampleur : l’histoire déborde le livre sur facebook, on retrouve des traces des personnages un peu partout sur Internet : l’un des personnages poste des vidéos sur youtube, un autre est présent … Le livre est aussi décliné, dans une version de l'histoire un peu différente, dans une ARG mondiale (ARG pour "Alternate Reality Game", jeu en réalité alternée). Celle-ci est organisée par Jim Stewartson, spécialiste du genre, et consiste en une chasse au trésor monumentale : les joueurs doivent résoudre des énigmes dans des lieux réels pour tenter de gagner... Le premier qui trouve toutes les solutions empoche 500 000 dollars .

Le livre demain sera-t-il vraiment numérique ?

Comme le prouve le projet d' "Endgame", le livre peut être novateur sans pour autant être numérique! Et c'est rassurant, parce qu'aujourd'hui, le livre numérique (ou ebook ) n’est souvent qu’une version pdf de la version papier , c'est un peu léger... et cela explique peut être qu'en France, le livre numérique ne représente aujourd'hui que 2,8% du marché du livre .

Mais il y a aussi des projets littéraires numériques pour la jeunesse qui proposent un vrai contenu, agrémenté d'animations et de jeux qui captivent l'attention de l'enfant.

►►► NOTRE SÉLECTION | L'Ogresse, Plants, Soldats inconnus... Découvrez notre sélection ici >

Olivier Douzou, directeur artistique aux éditions du Rouergue, rappelle néanmoins que, même dans ces cas-là, "on n'a pas dépassé le CD-Rom, qui aussi racontait des histoires de manière ludique , avec des interactions. Et c'est une manière de raconter qui est demeurée sans suite."

De toutes façons, les hésitations des éditeurs dans le domaine numérique sont aussi liées aux coûts : “Fabriquer un bouquin aujourd’hui, tous acteurs confondus, ça représente environ 8000€ pour un tirage de 6000 exemplaires. Pour faire un livre numérique, ça coûte 60 000€” rappelle Olivier Douzou.

Jeune fille lisant un livre numérique
Jeune fille lisant un livre numérique © corbis

Pourtant, Olivier Douzou croit à un avenir du livre en numérique - seulement, pour lui, cela ne concerne pas les histoires, qu'elles soient pour les enfants ou pour les grands, et qui resteront sur des supports papiers. Et à côté des romans, on trouvera une littérature numérique dédiée à tous les contenus susceptibles d'évoluer :

L’an prochain, on redessine les régions françaises… Ça fait combien de manuels scolaires qui partent à la poubelle pour une décision d’un pays ? Tout ce qui est sujet à modification devrait être numérique, tout ce qui est fait pour durer devrait être sur le livre .

Ce n'est pas tout à fait l'avis d'Etienne Mineur, confondateur des Editions Volumiques, un laboratoire de recherche sur le livre, le papier et leurs rapports avec les nouvelles technologies. Avant de travailler dans l'édition, Etienne Mineur était directeur artistique de sites web ambitieux, pour des marques de haute couture comme Chanel, YSL, Issey Miyake... Ces sites avaient la particularité de proposer des univers graphiques forts, ergonomiquement novateurs et néanmoins très cohérents. Etienne Mineur explique : “Les sites que j’ai fait pour Issey Miyake étaient souvent inspirés par des mécaniques du jeu, pas vraiment ludiques mais intéressantes…”

Avec les Editions Volumiques, il reprend le mêmes principes fondamentaux - s'appuyer sur un univers graphique fort et développer une interactivité ludique, inspirée du jeu vidéo - mais cette fois, l'applique à l'objet "livre"... Ainsi, il espère pouvoir inventer de nouvelles formules de lecture :

C’est un peu plan-plan de toujours tourner son livre comme ça de gauche à droite… On pourrait lire le livre vers le haut, vers le bas.

Et demain alors ?

Etienne Mineur a quelques idées :

Dans 15 ans, on aura des livres classiques, en papier ou en tous cas physiques, mais le livre connaîtra pas mal de choses de nous. On connaît nos battements de coeur, la transpiration de nos mains… Sans être intrusif, on peut récupérer pas mal de données sur l’utilisateur. L’idée, c’est de récupérer quelques informations pertinentes sur le lecteur et d’arriver à changer un peu l’histoire selon son émotion , ou suivant du sa manière de lire, ou ce qu’il a lu avant.

Etienne Mineur évoque aussi un projet de Camille Cassandre : une histoire qui serait diffusée dans un oreiller et qui, grâce à un capteur, pourrait s'arrêter au moment où on s’endort... Et reprendre le lendemain le fil de l'histoire... Une belle idée, non ?

Jeune fille dormant avec sa peluche
Jeune fille dormant avec sa peluche © Wavebreak Media Ltd./Corbis

Aller plus loin

►►► ALLER PLUS LOIN | 30 ans de lecture jeunesse

►►► LA SELECTION DE LIVRES I Les incontournables de Denis Cheissoux

►►► ET AUSSI I La littérature jeunesse vue de l'Afrique et du monde arabe

►►►DANS LE RÉTRO I Nos pages sur les éditions précédentes du salon de Montreuil 2012, et Montreuil 2013

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.