A l’occasion du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, feuilletez en avant-première et en exclusivité sur franceinter.fr les premières pages de"Terminus". Letome 4 du Transperceneige , de Jean-Marc Rochette et Olivier Bocquet, paraîtra en octobre 2015 chez Casterman.

►►► Si vous avez manqué les épisodes précédents, une série de diaporamas sonores pour comprendre le Transperceneige .

Jean-Marc Rochette, dessinateur : « Pour la suite du Transperceneige , j’ai tiré sur une ficelle puis l’histoire est venue »

Jean-Marc Rochette, dessinateur du Transperceneige
Jean-Marc Rochette, dessinateur du Transperceneige © Nicolas Folliet

►►► Feuilletez les premières pages

Transperceneige image tome 4
Transperceneige image tome 4 © Casterman BD

Comment vous est venue l’envie de faire une suite aux trois tomes du Transperceneige ?

Au départ il devait y avoir une suite. Ça ne s’est pas fait. Mais l’idée était restée dans un coin de ma tête. Mon éditeur, Casterman, après le succès du film et de la réédition de la BD, m’a demandé s’il y avait des possibilités. J’ai un peu phosphoré. Puis j’ai tiré sur une ficelle et l’histoire est venue.

Ressentez-vous une pression ? Oui, surtout au niveau du scénario. Le premier tome datait de 1982, le second de 1999, le troisième de 2000, et celui-là paraîtra en 2015. Les temps changent vite, il faut adapter son scénario à l’époque. La question est : « Qu’est-ce qu’on raconte ? Quel est le thème principal de l’histoire ? » Parce qu’une BD c’est surtout répondre à « quel est l’intérêt de raconter cette histoire-là ? » Je pense que c’est une histoire qui mérite d’être racontée.

Justement, que racontez-vous dans ce nouvel opus ?

A la fin du troisième tome, c’est le désespoir absolu. Les personnages cherchent un lieu où il y a de la musique. Ils traversent une mer gelée, et, de l’autre côté, il n’y a rien. Donc théoriquement, c’est la fin de l’histoire.

Malgré tout, dans cet épisode l’héroïne refuse que ce soit terminé. Elle dit à son héros : « Mais s’il y a de la musique, il y a de l’électricité, donc cherche-la ! ». Les arpenteurs vont descendre dans une espèce de gouffre pour essayer de trouver l’origine de l’énergie qui va les sauver. C’est donc la recherche de l’énergie. On va apprendre d’où elle vient et quel est son coût pour l’humanité.

Ecoutez la présentation par Jean-Marc Rochette de cette suite :

Propos recueillis par Cyril Sauvageot à correspondant de France Inter à Berlin

Le troisième volume du Transperceneige , « La Traversée » paru en 2000, s’arrêtait sur un air de musique qui provenait d’un système automatique. Là, dans ce quatrième tome, « Terminus », à paraître en octobre, ils creusent cette piste de la musique. On retrouve ici un Jean-Marc Rochette en grande forme, au dessin libéré. Le nouveau duo qu’il forme avec le scénariste Olivier Bocquet fonctionne.

►►► FEUILLETEZ LA SUITE

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.