Ulysse les chants du retour
Ulysse les chants du retour © Actes Sud BD
« C’est toujours compliqué avec Ulysse, il est lui-même, il est un autre. On s’y perd», explique le dessinateur**Jean Harambat.** Vingt ans après un long voyage, Ulysse rentre chez lui. C’est la brume qui l’accueille sur l’ile d’Ithaque. Pauvre, en guenilles, il doit reconquérir son île. Pour nous guider dans son parcours du combattant, Jean Harambat convoque Lawrence d’Arabie, le journaliste et ex-otage au Liban **Jean-Paul Kauffmann** , et les hellénistes **Jacqueline de Romilly** et **Jean-Pierre Vernant** . C’est à un véritable voyage intérieur, à une sublime « conquête de soi » qu'il nous convie. Venu il y a peu à la BD, l'auteur manie dans un style ultra dépouillé, mais efficace ces allers et retours entre le texte antique et les éclairages du présent. > On se trouve à la toute fin de l’Odyssée. Ulysse ne reconnaît pas le paysage d’Ithaque lorsqu’il débarque sur l’île parce qu’il est dans la brume, mais aussi, parce qu’il a besoin d’être reconnu des siens d’abord. Jean Harambat présente son choix de ce passage de l’Odyssée :
> Je me suis posé beaucoup de questions sur l’apport de la BD à l’Odyssée. L’image peut apporter le vieillissement, plus que des images filmées.
**"Ulysse" de Jean Harambat est publié chez Actes Sud BD** **"Ulysse" est en sélection officielle au festival d'Angoulême 2015.**
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.