James Ellroy
James Ellroy © corbis

Les lecteurs français vont découvrir le 6 mai le dernier James Ellroy : Perfidia , qui inaugure un nouveau Quatuor de Los Angeles. James Ellroy annonce du jamais-vu :

C'est mon roman le plus ample, le plus détaillé sur le plan historique, le plus accessible sur le plan stylistique, et aussi le plus intime. Plaintif, mélancolique, il plonge dans la trahison morale de l'Amérique au début de la Seconde Guerre mondiale, avec l'internement de ses citoyens d'origine japonaise. Une histoire épique et populaire de Los Angeles en décembre 1941. Ce sera du jamais-vu

Ce qui paraît intéressant, c'est outre le festival d'intrigues, de corruption, d'enquêtes et de trash qu'il promet, c'est qu'il aborderal'internement des citoyens d'origine japonaise sur le sol américain durant les années 40 . Un sujet encore tabou aux USA. Julie Otsuka, avec Certaines n'avaient jamais vu la mer, l'avait évoqué, et remporté le Femina 2012.

Perfidia - Ellroy
Perfidia - Ellroy © Radio France

Perfidia comprend 120 chapitres courant sur le mois de décembre 1941. On y retrouve une multitude de personnages, rééls ou fictifs, déjà croisés dans de précédents romans.

Hideo Ashida apparaît dès le départ, on l'a déjà croisé dans le Dalhia noir, chimiste employé par la police de Los Angeles. On découvre l'histoire de sa famille au début du roman. Le climat hostile que vivent les Japonais des USA est tout de suite installé. L'artiste Kay Lake apparait à travers son journal. L'Amérique va entrer en guerre, elle veut être de la partie. Femme de gauche, elle est aussi l'amante de Parker, capitaine de la police.

On s'amusera de croiser Bertold Brecht, Leonard Bernstein, Vladimir Horowitz, Rachmaninoff mais aussi Orson Welles, Eleanor Roosevelt, ou le patron du FBI J.Edgar Hoover.

James Ellroy promet pour ce second Quatuor de Los Angeles trois tomes dans les années à venir, dont Perfidia , d'énormes pavés de 900 pages chez [Rivages ](> Retrouvez James Ellroy ). Il ambitionne, une fois rassemblés la trilogieUnderworld et les deux quatuors, d'avoir tracé une vaste fresque historique et romancée des États-Unis.

Perfidia paraîtra chez Rivages le 6 mai >

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.