Paul Veyne , l’un des plus grands historiens français de l’Antiquité, connu par les auditeurs de France Inter pour son Musée Imaginaire, livre une autobiographie pleine de vigueur. Le titre donne le ton : Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas (Albin Michel). Cet homme ne s'est pas ennuyé une seconde et arrivé à l'âge de quatre-vingt quatre ans, il se résout à l'inéluctable. De la mort, il a peur comme tout le monde, mais il a des mots bien à lui, fort de son savoir et de son amour pour la poésie, pour le dire et l'envisager.

Dans ce livre Paul Veyne raconte son histoire, celle d’un provençal attaché à ses racines et dont le génie réside aussi dans sa grande modestie. Avec un regard empreint d'autodérision il conte sa vie, ses amours, son engagement politique et ses amitiés.

Paul Veyne se dévoile en gardant une certaine pudeur, dans son livre comme dans l'entretien filmé qu'il nous a accordé chez lui à Bédoin près de Carpentras. Il nous fait partager ses enthousiasmes, ses passions, son rire, son goût pour la vie, les femmes et les mots. Une rencontre au goût de réglisse, pleine de soleil et d’humour.

"Je n'arrive pas à avoir de sentiment religieux, et ça m'embête. Imaginez un historien de l'amour qui n'ait aucun sentiment ou goût pour le sexe ". Paul Veyne, se passionne désormais pour Plotin, philosophe grec néoplatonicien. Il croit en l'âme du monde, qui transporte et transmet tous les savoirs et les souvenirs des humains. Paul Veyne est hanté par l'idée de résistance. Sa façon à lui de s'engager a été d'accompagner le combat d'Estelle, son épouse pendant plus de vingt ans, suicidaire, pour laquelle il écrit Et dans l'éternité je ne m'ennuirai pas .

Video : - Paolo Verzone - Mathieu Touren

►►►I Que lire à la rentrée ?

►►►Paul Veyne - quelques dates I

  • 1951 Entre à l'Ecole Normale Supérieure
  • 1970Comment on écrit l'Histoire
  • 1976Le pain et le cirque
  • 1975 - 1998 Chaire d'Histoire de Rome au Collège de France - Professeur honoraire au Collège de France
  • 1990René Char en ses poèmes
  • 1983Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
  • 2007Quand notre monde est devenu chrétien
  • 2008Michel Foucault, sa pensée, sa personne

  • 2010 Mon musée imaginaire ou les chefs-d'oeuvre de la peinture italienne
  • 2014Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas

Remerciements à Hélène Monsacré et Agnès Olivo des éditions Albin Michel ainsi que Niels Venborg Pedersen

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.