Le Roy de France lui aurait donné pour mission "d'aller droit au couchant sans détour ni répit". Le Capitaine Mulet prend sa tâche au sérieux, prêt à braver tempêtes et océans...

Couverture Capitaine Mulet
Couverture Capitaine Mulet © 2024 / Sophie Guerrive

Le Roy de France lui aurait donné pour mission "d'aller droit au couchant sans détour ni répit". Le Capitaine Mulet prend sa tâche très au sérieux, prêt à braver tempêtes, océans et même Atlantes dans sa mission d'exploration. Mais derrière les rêves de grandeur de ce "Capitaine Mulet", créé par Sophie Guerrive et édité chez 2024, se cachent des délires saugrenus, aux accents de Don Quichotte. C'est avec un équipage composé d'ivrognes et de chrétiens superstitieux que le Capitaine Mulet commence sa mission vers les confins du monde. Rapidement, ils pensent découvrir une terre inconnue, glorieusement appelée "Fonculotte, car elle en a la forme". Le Capitaine Mulet s'en proclame le Roy, jusqu'au jour où ses troupes se font attaquer par des "Atlantes portant couleurs du Roy de France". Des quiproquos à la chaîne Ce qui apparaissait comme une terre inconnue n'est en fait qu'une partie de la France. Le Capitaine Mulet est donc arrêté pour être brûlé en place publique à Bordeaux. Mais le grand naïf - ou imbécile - finit par s'échapper. Il ne pense qu'à se venger du Roy et de ses anciens équipiers qui l'ont trahi. S'ensuivent des péripéties loufoques, où Sophie Guerrive laisse libre court à la fantaisie du capitaine Mulet et de son (pas si) fidèle second Bienvenu. 228 pages de dessins en noir et blanc, où les références aux enluminures et miniatures médiévales se mêlent aux aventures et aux dialogues ubuesques. Sophie Guerrive, née en 1983 à Marseille et diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg, explique son goût du détail. > J'ai utilisé la méthode de narration médiévale très symbolique

Un duo d'anti-héros

Le Capitaine Mulet et son second Bienvenu rappellent forcément Don Quichotte et Sancho Panza, dans le duo d'anti-héros qu'ils forment, mais aussi dans cette capacité à s'entêter dans un réel sublimé, façonné par leur esprit. Si le héros de Cervantes se bat contre des géants qui ne sont autres que des moulins à vent, le Capitaine Mulet de Sophie Guerrive prend les paysans gascons pour des Atlantes, le désert du Sahara pour une mer de roches. Il pense même lancer une croisade contre les Sarrasins, rien qu'avec son second Bienvenu. Mais "les Aubes sont navrantes" et les deux compères sont finalement ramenés en France.

Ce livre a failli être un roman de 500 pages...

Sophie Guerrive détaille la genèse de ce roman graphique farfelu :

Feuilleter quelques pages :

Capitaine Mulet de Sophie GUERRIVE - Editions 2024

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.