Bastien Vivés, Michaël Sanlaville, Yves Balak auteurs de Last Man
Bastien Vivés, Michaël Sanlaville, Yves Balak auteurs de Last Man © KSTR - Casteman

Un événement dramatique est presque passé inaperçu le mois dernier. La série BDLast Man éditée dans la collection KSTR chez Casterman a clos son premier cycle sur un coup de théâtre, de quoi maintenir ses fans en manque jusqu’au prochain cycle. Vous ne connaissez pas ? Pas grave, on vous explique tout avecBastien Vivés et Michaël Sanlaville, deux des trois auteurs de ce livre qui fait partie de la sélection officielle du Festival de BD d’Angoulême 2015.

►►► Les auteurs de Last Man viennent dédicacer à la Maison de la radio pour Radio France fête le livre le dimanche 30 novembre à 15h.

L’histoire ?

Last Man - couverture tome 6
Last Man - couverture tome 6 © Radio France

Tout commence par un tournoi de…baston ! Le jeune Adrian Velda s’y est préparé. Mais au dernier moment son coéquipier le lâche. Il doit s’inscrire avec le premier venu : Richard Aldana,une sorte de mercenaire qui a raté l’heure de l’inscription… parce qu’il traînait au lit.

Une brute qui n’a ni les codes, ni les bonnes manières , et qui refuse de faire les invocations traditionnelles au début des rencontres. Pour le dessiner, les auteurs ont pensé à Javier Bardem dans Vicky, Christina et Barcelona , pour le côté embobineur. Entre autres personnages délirants de cette série, on croise dans les adversaires du tournoi, les frères Bogdanov devenu frères Soarès.

L’enfant et le baroudeur forment un improbable duo surveillé de près par la jolie mère d’Adrian, Marianne. Après avoir passé la nuit avec elle, Richard Aldana s’enfuit. Marianne, et Adrian se lancent sur ses traces. On suit au cours des 5 tomes suivants cette poursuite. Avec des dessins (de plus en plus réussis) de lutte dans le respect des codes graphiques des mangas, on est plongé dans une époque indéfinie où l'on retrouve pourtant le langage parlé d’aujourd’hui : « c’est abusé », « t’as pas d’ami ? », ou « ta mère est une bombe »…

Last Man, manga à la française ?

C’est un format qui rappelle le manga, mais petit à petit on s’en détache

Michaël Sanlaville :

Comme les mangakas, ils travaillent à plusieurs…

Il n'y a pas de tâches ingrates sur Last Man , on s'éclate tous à notre niveau

Les auteurs de mangas travaillent souvent en équipe. Là, ils sont 3, ce qui est très peu pour un manga, mais plus que ce qu'on peut trouver dans l'univers de la BD franco-belge. Bastien Vivés imagine les grandes lignes de l'histoire. Yves Balak storyboarde, pense à la mise en scène, et découpe l'album en épisodes, à la manière d'une saison de série, et Michaël Sanlaville dessine avec Bastien les vingt planches hebdomadaires. Les explications de Michaël Sanlaville :

… dans un atelier

Plus ça avance plus les gens vont se remettre au travail en atelier

Bastien Vivés:

Last Man - tome 6 - détail
Last Man - tome 6 - détail © KSTR - Casteman

Leurs influences ?

La BD franco-belge, les mangas, les films américains, toujours orienté « action » ou « gros muscles » mais ça ne veut pas dire que je suis un abruti

Bastien Vivés puis Michaël Sanlaville :

Last Man, pour eux, c’est quoi ?

C’est la chance de participer à un rêve d’enfants, et de participer à un projet où les auteurs bénéficient d’une liberté totale et du soutien de leur éditeur.

Michael Sanlaville puis Bastien Vivés :

C'est pour les filles ?

Ce sont les premières à venir en dédicaces

Bastien Vivés :

Last Man - tome 6 - planches
Last Man - tome 6 - planches © KSTR - Casteman

La suite ! La suite !

2015 sera l’année du trio : Last Man va sortir aux États-Unis en attendant l’éventuel graal de la sortie au Japon. Ils vont entamer le deuxième cycle de la BD. Surtout entre juin et septembre 2015, c’est la sortie du jeu vidéo Last fight avant la série animée en janvier 2016 sur France 4, sorte de prequel sur Richard Aldana !

Last Man - 6 tomes - Collection KSTR - Casterman

►►► La page Facebook de Last Man

Et le calendrier de l'avent 2014 deLast Fight

Les auteurs de la série postent souvent des vidéos sur youtube pour tenir leurs lecteurs informés de l'avancement de la série. Là, Mademoiselle Hitomi leur apprend à travailler ensemble :

Radio France fête le livre

Radio France fête le livre
Radio France fête le livre © Radio France

Les auteurs de Last Man seront en dédicace à Radio France fête le livre (dimanche 30 novembre) avec d’autres auteurs de BD comme Jul (vendredi 28 novembre) qui a publié chez Dargaud, cette année le tome 5 de Silex and the city chez Dargaud , Christian Cailleaux et Hervé Bourhis (samedi 29 novembre), auteurs de Prévert, inventeur chez Dupuis, ou Enki Bilal qui est venu à Franceinter.fr à l’occasion de la sortie deLa couleur de l’air chez Casterman (dimanche 30 novembre).

►►►LE PROGRAMME

Ne manquez pas :

  • Une rencontre autour de la BD reportage le samedi de 14h à 15h avec Christophe Dabitch, Franck Bourgeron, Nicolas Wild, Jacques Ferrandez, Simon Hureau, Michel Dufranne. (agora)
  • Une autre rencontre avec Philippe Francq , dessinateur de Largo Winch, le dimanche de 11h à 12h (agora) qui dédicace ensuite.
  • Une rencontre avec Enki Bilal le dimanche à 15h (studio 106). Rencontre sur inscription site RF. Il dédicace ensuite (agora).

Enfin, l'espace expo BD reportage avec « être là », le collectif Futuropolis Amnesty international de Christophe Dabitch et « le jour où… » qui présente 25 ans d’actualités en bande dessinée.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.