Le bonheur de se rendre devant les bibliothèques ou discothèques des artistes et des écrivains, c'est de découvrir des individus. De quitter la promotion basique pour se concentrer sur les goûts d'une personne et que ces choix la révèlent . Certains refusent, comme Jean-Jacques Goldman dont je me permets de vous livrer la réponse . C'est son droit. Et sa réponse est fort belle ."Je vous remercie pour votre sollicitation sympathique.J'avoue avoir du mal à concevoir que ce que je lis ou écoute(ou fais ou pense) puisse avoir le moindre interêt pour les gens.(Ne vous inquietez pas,ça fait presque 60 ans que je trimbale cette maladie mentale!)Veuillez m'en excuser,je vous souhaite une bonne journée,

Cordialement...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.