France Inter a 50 ans et le Prix du Livre Inter en aura 40 dans quelques mois. Une véritable institution à l’intérieur de la station.

Livre Inter : l'histoire d'un prix différent des autres
Livre Inter : l'histoire d'un prix différent des autres © Getty / Paul Taylor

Chaque année il y a un dimanche soir très particulier à la maison de la radio. Le jury du Prix du Livre Inter reçoit discrètement le lauréat de l’année. Les 24 jurés viennent tout juste de voter après une journée de délibérations, et le ou la lauréate vient d’être appelée. Il ou elle est convié(e) au dîner du soir. Ce n’est que le lendemain vers 8h, dans le journal que son nom sera dévoilé au grand public.

L'histoire d'un prix différent des autres

Créé par Paul-Louis Mignon en 1975, le prix du Livre Inter compte aujourd'hui parmi les plus hautes récompenses du monde littéraire. Prix devenu populaire au fil du temps, il est chaque année plus plébiscité par les lecteurs quand ses confrères vivent une certaine crise de crédibilité. Il est vrai qu'à France Inter, ce prix s'appuie sur une passion du livre développée chaque jour dans de nombreuses émissions et partagée avec nos auditeurs depuis près de 40 ans.

En 1975, France Inter décidait de donner rendez-vous à ses auditeurs d'une autre façon. Le livre, déjà objet de plaisir partagé chaque jour à l'antenne, pourrait devenir le centre d'une aventure commune. Une aventure nouvelle qui renforcerait la complicité entre la radio et les auditeurs.

L'idée fait son chemin et au printemps le premier Livre Inter est lancé, la radio appelant dans le journal de 13h les auditeurs à se porter candidats pour participer au jury. Déjà 800 lettres affluent. Et les 24 auditeurs-jurés de proclamer avec leur Président Pierre Emmanuel, en juin 1975, la première lauréate de l'histoire du prix du Livre Inter, Catherine d'Etchéa et son livre Des demeures et des gens.

Ecoutez Paul-Louis Mignon en parler en 1983 dans l'émission Parenthèse de Jacques Chancel :

2 min

PL Mignon Livre Inter 1983

Lors de la première année, quelques 800 auditeurs ont souhaité devenir jurés,  désormais ils sont entre 2 et 3000 à faire connaître leur désir d’en découdre. La première fois, les 24 auditeurs-jurés étaient réunis autour de Pierre Emmanuel, choisi comme président. Ils sont désignés Catherine d'Etchéa pour son livre "Des demeures et des gens  ".

Les lauréats du Livre Inter

Daniel Pennac
Daniel Pennac © Photo PQR/L'Est Républicain/ Alexandre Marchi

Les tous premiers lauréats n’ont pas forcément de trace (sauf Daniel Boulanger - futur membre du Goncourt).

Dans les années 1980, le prix est allé à Elie Wiesel ou Marek Halter. Le Prix peut se vanter d’avoir récompensé un auteur d’une extrême exigence comme Antoine Volodine

En 1990 Daniel Pennac a été récompensé pour La petite marchande de prose. L’un des plus gros succès ensuite est celui de Martin Winckler pour La maladie de Sachs en 1998 (300 000 exemplaires vendus, loin devant le Goncourt de la même année) avant la révélation Amadou Khourouma pour En attendant le vote des bêtes sauvages (sous la présidence de JMG Le Clézio).

Ces dernières années le prix du Livre Inter s’est vendu en moyenne à 60 000 exemplaires.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.