Mathias Enard
Mathias Enard © Alexandre Marchi

Les jurés du prix Goncourt récompensent Mathias Enard pour Boussole . Il a été élu dès le 1er tour de scrutin par six voix, selon l'écrivain Didier Decoin, secrétaire général de l'académie Goncourt. Mathias Enard, déjà prix Goncourt des lycéens et prix du Livre Inter, succède pour le Goncourt, à Lydie Salvaire, récompensée en 2014 pour Pas pleurer .

Je suis heureux et surpris. Je reviens d'Alger, figurez-vous, et de Beyrouth. Et peut-être la baraka de Cheikh Abderrahmane, le patron d'Alger, et Saint Georges de Beyrouth ont fait ça et j'en suis extraordinairement heureux. Mathias Enard

Dans Boussole , Mathias Enard suit les rêves de Frantz Ritter, musicologue. A Vienne , carrefour de l'Orient et de l'Occident, il évoque une femme aimée, Sarah. Fantôme ou réalité, elle attise en lui tous les fantasmes de l'Orient et rappelle à ses souvenirs tous ces artistes qui ont fait le même chemin avant lui.

Toutes les oeuvres en lice cette année pour le Goncourt ont l'Orient en commun. Racine lui-même, au coeur du roman de Nathalie Azoulai, a pris son inspiration en Orient pour sa pièce Bérénice , "reine de Palestine" selon Philippe Claudel, un des dix membres du jury.

Mathias Enard
Mathias Enard © radio-france

S'il ne se définit pas comme orientaliste, Mathias Enard reconnaît qu'à l'âge de 30 ans, c'était la littérature arabo-persane qu'il connaissait le mieux. La relation à la langue arabe fait partie de moi , dit-il.

Une oeuvre imprégnée d'Orient

Toute son oeuvre est imprégnée d'Orient. Son premier roman, paru en 2003, La perfection du tir (ses livres sont tous édités chez Actes Sud) évoquait le Liban. Son roman Zone (2008) avait pour thème la violence de la guerre. Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (Goncourt des lycéens 2010) parlait des échanges esthétiques et culturels entre Orient et Occident et Rue des voleurs racontait le destin d'un jeune réfugié marocain en Europe.

Le lauréat du Goncourt recevra un chèque de... 10 euros. Mais l'enjeu est ailleurs. Un roman estampillé Prix Goncourt se vend en moyenne à environ 400.000 exemplaires, leRenaudot à un peu moins de 200.000.

►►►(Ré)écoutezMathias Enard, Goncourt 2015 pour "Boussole" (Actes Sud), au micro d'Augustin Trapenard et dans Le matin du départ avec Dorothée Barba

Mathias Enard avait déjà obtenu le prix du Livre Inter en 2009 pour Zone .

L'Académie Goncourt avait également retenu dans sa sélection finale le Franco-tunisien Hédi Kaddour , pour son roman Les prépondérants , Nathalie Azoulai pour Titus n'aimait pas Bérénice __ et Tobie Nathan pour Ce pays qui te ressemble . Seul auteur sélectionné dans toutes les listes des prix littéraires, l'écrivain algérien Boualem Sansal , auteur de 2084 , avait disparu de la liste des prétendants au Goncourt après la réunion des jurés à Tunis le 27 octobre dernier.

L'Académie Française a attribué àHedi Kaddour et Boualem Sansal , ex aequo, son grand prix du roman.

►►►HISTOIRE | Les frères Goncourt, une Académie, un Journal, une marque...

Le Renaudot revient à Delphine de Vigan pour D'après une histoire vraie .

Delphine de Vigan / D'après une histoire vraie
Delphine de Vigan / D'après une histoire vraie © Radio France

Quatre ans après le succès de Rien ne s'oppose à la nuit , Delphine de Vigan était de retour cette année en librairie au coeur de la rentrée littéraire avec D'après une histoire vraie , publié aux éditions J.C Lattès. Un roman entre auto-fiction et thriller psychologique qui brouille les frontières entre le vrai et le faux.

Son livre a déjà été vendu à plus de 107.000 exemplaires, un des meilleurs chiffres de la rentrée.

L'an dernier, le Renaudot avait récompensé David Foenkinos pour son roman "Charlotte", cri d'amour pour Charlotte Salomon, jeune artiste juive allemande assassinée à Auschwitz à 26 ans.

►►► (Ré)écoutez Delphine de Vigan dans Boomerang avec Augustin Trapenard __

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.