Alors que s'écrit le nouvel opus du Transperceneige , l'auteur de BD, Jean-Marc Rochette revient, avec Olivier Bocquet, sur l’un des thèmes qui traverse l'oeuvre : l’écologie. Suite de notre série consacrée à la nouvelle bande dessinée, "Terminus", à paraître en octobre chez Casterman.

Le Transperceneige a toujours été un récit écologique. Une tentative de lutte contre le réchauffement climatique est à l’origine du cataclysme qui a enfermé les derniers terriens survivants dans un train. Dans le quatrième tome, Terminus , c'est la quête de l’énergie qui est au centre des préoccupations.

Jean-Marc Rochette a d'ailleurs été sensibilisé très tôt à la question énergétique : jeune,il habitait près de Creys-Malville à un jet de pierre du surgénérateur expérimental Superphénix. Il a participé à la manifestation d'opposants aux projets, en 1977, qui a dégénéré, faisant un mort.

►►► Découvrez de nouvelles planches deTerminus de Jean-Marc Rochette et Olivier Bocquet

Nos précédents coups de projecteurs sur l'oeuvre du Transperceneige

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.