Le turbulent destin de Jacob Obertin (Seuil), de Catalin Dorian Florescu est une fresque épique et poétique Le héros Jacob Obertin a une longue histoire européenne derrière et devant lui.

Catalin Florescu
Catalin Florescu © DR / Seuil

Il y a trois cents ans, des lorrains ont fondé le village de Triebswetter dans le Banat en Roumanie, pas très loin de Timisoara. C'est l'impératrice d'Autriche, Marie-Thérése qui a encouragé l'immigration de Lorrains et d'Allemands sur ces terres, de telle sorte que ces Roumains étaient considérés comme des Allemands. Trois cent ans plus tard, Jacob Obertin vient au monde, dans l'entre-deux guerres. Doté d'un salaud de père, dans un pays de misère, alors que le communisme s'installe et que la seconde Guerre Mondiale dévaste tout sur son passage, le pauvre Jacob apprend à se tenir droit, et fort.

La première phrase, lue par l'auteur

Catalin Dorian Florescu décrit le village roumain de Triebswetter (Sale temps si l'on devait traduire)

Jacob Obertin, son père est un salaud, mais il finira par l'accepter

href="http://www.franceinter.fr/#"> ![Lecture](http://www.franceinter.fr/sites/all/themes/fi_player_theme/img/spacer.png)
Le Turbulent Destin de Jacob Obertin
Le Turbulent Destin de Jacob Obertin © radio-france
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.