The Nazis Next Door
The Nazis Next Door © Houghton Mifflin Harcourt

Aux USA paraît "The Nazis Next Door: How America Became a Safe Haven for Hitler's Men", un roman d'investigation du journaliste américain Eric Lichtblau (prix Pulitzer 2006), sur les ex-nazis employés par les USA comme espions et informateurs américains.

Eric Lichtblau est journaliste d'investigation pour le New York Times à Washington. En 2006, il avait été le co-lauréat du prix Pulitzer pour ses articles révélant l'existence d'un programme d'écoutes téléphoniques secrètes approuvé par le président George W. Bush après les attentats du 11 septembre 2001.

Cette fois, Eric Lichtblau s'intéresse à un sujet plus ancien, mais non moins brûlant : les anciens nazis engagés par l'armée, la CIA, le FBI et d'autres agences américaines après la seconde guerre mondiale comme espions et informateurs américains . L'information n'est pas vraiment nouvelle... Ce qui l'est, c'est que l'ampleur du phénomène commence à être connue : la déclassification d’archives secrètes met en lumière au minimum un millier de nazis protégés des chasseurs de nazis - y compris des chasseurs de nazis américains : Edgar J. Hoover chasse toutes questions des chasseurs de nazis sur le passé de ces hommes d'un revers de main, les qualifiant de "propagande soviétique". Et cela aussi quand les chasseurs de nazis sont américains : quand le journaliste Charles Allen cherche à enquêter sur le sujet, Edgar J. Hoover le fait ficher comme menace potentielle.

A l'époque, J. Edgar Hoover (alors à la tête du FBI) et Allen Dulles (CIA) estimaient que la valeur stratégique de ces hommes sur le terrain compensait leurs “défaillances morales” durant la Shoah . Et cela surtout en un temps où les USA entraient en guerre (froide) contre les Soviétiques. Certains de ces espions étaient haut placés dans la hiérarchie hitlérienne. Eric Lichtblau cite le cas par exemple d'Otto von Bolscwing, officier SS, auteur d’écrits sur la façon de terroriser les Juifs et proche collaborateur d’Adolf Eichman (l'architecte de la "solution finale") et qui fut embauché par la CIA comme espion en Europe.

Le livre d'Eric Lichtblau sort le 28 octobre aux USA (éditions Houghton Mifflin Harcourt), il éclaire d’une lumière très crue les méthodes de la CIA et du FBI au temps de la guerre froide.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.