L’ex-dessinateur de Charlie Hebdo se glisse dans les pas de l’écrivain Albert Cohen et revisite son livre sur l’antisémitisme.

OVFH
OVFH © Futuropolis / Luz

L’ex-dessinateur de Charlie Hebdo se glisse dans les pas de l’écrivain Albert Cohen et revisite son livre sur l’antisémitisme. Une autre façon de parler de la haine à l’origine, selon Luz, des attentats de 2015. Découvrez, en exclusivité et en avant-première, quelques pages. En 1905, le jeune Albert Cohen alors âgé de dix ans se fait traiter de "youpin" par un camelot. Le traumatisme de cette insulte a hanté Albert Cohen toute sa vie. En 1945, il livre un premier récit sur son histoire dans des journaux de la Résistance. Il en publie une autre version en 1972, soit neuf ans avant sa mort. Avec ce credo : s'il parvenait avec ce livre à « changer un seul haïsseur, [il] ne l’aurait pas écrit en vain ». Presque un an après Catharsis , dans lequel l’ex-dessinateur Luz racontait avec ses tripes comment il avait vécu la tuerie deCharlie Hebdo , il s’en empare. Et rend hommage à cette histoire d’antisémitisme à hauteur d’enfant qui lui rappelle ce qu’il a vécu : c’est la haine qui, explique l'ancien dessinateur de Charlie Hebdo , est à l’origine des attentats. ### Luz : > On a tous pleuré dans les toilettes parce qu’on est différent. Quand j’ai relu ce livre, ça m’a paru évident que ça résonnait avec ma propre expérience, et aussi avec ce que je vivais aujourd’hui.

Ô vous, Frères Humains de Luz chez Futuropolis

►►► Écoutez Luz, invité d'Augustin Trapenard dans Boomerang , et chez Charline Vanhoenacker et sa bande dans Si tu écoutes j'annule tout , et de Laurent Goumarre dansLe Nouveau rendez-vous .

Feuilletez quelques pages

►►► Retrouvez la sélection BD de l'été 2016 de France Inter avec Séquencity

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.