Amelie Nothomb - Vivienne Westwood
Amelie Nothomb - Vivienne Westwood © Albin Michel - Corbis

Pas de rentrée littéraire sans Amélie Nothomb . Avec Pétronille , elle se met dans la peau d’une auteure en quête de compagne ou compagnon de beuverie.

En six étapes voici la recette d’Amélie Nothomb - comment a-t-elle fabriqué son livre ?

  1. Poser le problème : "Je cherche un compagnon de beuverie au champagne. Je choisis une de mes fans lors d’une signature". Amélie puise dans la réalité de sa vie.
  2. Créer des surprises. Page 39, l’admiratrice, Pétronille, devient elle-même écrivaine.
  3. Enchaîner des histoires courtes à l’intérieur de l’histoire. Page 57, point d’orgue du livre : la désopilante interview deVivienne Westwood par la narratrice. Un grand moment d'humiliation assumée comme seule Amélie Nothomb sait le faire. Une écrivaine snob snobée par une icône punk et mode : un must, dont voici un extrait :

Récapitulons. Je venais de me faire traiter, à la lettre, pire qu’un chien, par une vieille punk, déguisée en Elisabeth Ire, à moins que ce ne fût le contraire, dans une métropole où je ne connaissais rien ni personne, j’étais seule dans une rue inhospitalière et il commençait à tomber un crachin des plus froids. Hébétée, je marchai dans la direction que je croyais être celle de l'hôtel. si j’avais eu un atome de bon sens, j’aurais pris un taxi, mais les Londoniens m’inspiraient désormais une sorte de terreur, même au volant d’une voiture, et je préférais ne plus avoir le moindre contact avec cette étrange espèce.

  1. Amélie choisit une autre histoire “étonnante” : skier bouteille de champagne en main. Malheureusement l’épisode n’est pas réussi. Il laisse les personnages comme les lecteurs sur un sentiment de flottement .
  2. Faire un focus sur le monde de l’édition et ses petits travers, chapitre au cours duquel on évoque “la résurrection de Nietzsche ”, tellement les éditeurs seraient heureux de voir apparaître un messie de la littérature.
  3. Surprise pour la fin. Il faut lire pour savoir.

En résumé, malgré les flottements des étapes 4 et 5, on comprend le drame qui anime encore Amélie Nothomb, cette sensation de risquer sa vie à chaque publication. Qu’elle se rassure, ce roman,Pétronille , devrait en ressortir intact et le chapeau d’Amélie aussi. Toutefois, Amélie pèche encore par exagération : se prendre pour Jésus Christ parce qu’on porte un matelas, ça ne tient pas debout.

Feuilletez le livre :

Pétronille - Amélie NothombPublish at Calameo or read more publications. Photo Amélie Nothomb : Patrick Siwirc

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.