Paul Veyne dessiné par Claire Braud
Paul Veyne dessiné par Claire Braud © Claire Braud

L'historien Paul Veyne est récompensé par le Prix Femina Essai, pour "Et dans l'eternité je ne m'ennuierai pas" (Albin Michel). Les dames du Femina honorent ainsi un prix dédié à la première compagne de l'auteur.

"Je vais essayer de ne pas prendre la grosse tête", a déclaré le professeur honoraire au collège de France.

Aujourd'hui pour franceinter.fr la dessinatrice Claire Braud croque le Prix Femina.

Paul Veyne , l’un des plus grands historiens français de l’Antiquité, livre une autobiographie pleine de vigueur.

Ce récit est aussi un hommage à sa femme, aujourd'hui disparue, qui l'a accompagné pendant plus de vingt ans.

Dans ce livre Paul Veyne raconte son histoire, celle d’un provençal attaché à ses racines et dont le génie réside aussi dans sa grande modestie. Avec un regard empreint d'autodérision il conte sa vie, ses amours, son engagement politique et ses amitiés.

Le titre donne le ton : Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas (Albin Michel). Cet homme ne s'est pas ennuyé une seconde et arrivé à l'âge de quatre-vingt quatre ans, il se résout à l'inéluctable. De la mort, il a peur comme tout le monde, mais il a des mots bien à lui, fort de son savoir et de son amour pour la poésie, pour le dire et l'envisager.

France Inter avait sélectionné ce livre dans sa proposition de rentrée .

Paul Veyne au micro d'Ilana Moryoussef

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.