L’actualité de Dominique A ne s’arrête pas à un seul nouvel opus, Eleor, sorti mi-mars ; il est aussi la voix de Phoebus le dauphin, dans un conte drôle et fredonnant, qui lui, sort en cette mi-avril !

Ce livre-disque, très joliment illustré, s’intituleLes Symphonies Subaquatiques et, à l’heure écologique, ce conte merveilleux, plein d’enseignement, ludique et coloré, est vraiment bienvenu.

Imaginons même qu’un tel livre puisse accompagner l’enfant qui grandit, et lui apporter à chaque âge, une relecture fertile, car les dessins sont riches, légendés intelligemment, et l’album se fait aussi véritable petit dossier très instructif où l’on découvre, par exemple, les vertus de la spiruline, mais aussi les redoutables conséquences du chalutage en eau profonde et les terribles dommages d’un continent de plastique.

symphonies subaquatiques_planisphère
symphonies subaquatiques_planisphère © Radio France

Mais quelle est donc cette histoire des Symphonies Subaquatiques ?

Un enfant qui ne parvient pas à dormir, une chambre emplie de jouets et ce moment crépusculaire où les formes s’estompent, où les bruits s’amplifient. Il n’en faut pas plus pour ouvrir nos perceptions à un monde magique, où la quête de vérité qui caractérise l’enfance peut enfin assouvir son inaltérable soif.

L’histoire nous emmène jusque dans les abysses, à la recherche de ces fameuses symphonies subaquatiques, seules capables de sauver la planète en préservant les océans. Une plongée salutaire où chaque étape permet de découvrir un nouvel élément, un nouvel espace, de couplet en couplet, de page en page.

Les voix de Jaoui, James, Kent et Gamblin pour sauver les océans en musique

Pour que l’aventure embellisse, des voix familières se multiplient, les musiques viennent de tout horizon et les jeux de mots tintinnabulent ! Outre celle de Dominique A en dauphin, vous reconnaîtrez quelques voix, comme celle d’Agnès Jaoui en sirène qui chante faux , Jacques Gamblin en mérou saxophoniste, intermittent du pêche-tacle, ou celle de Marianne James, reine du disco, en pieuvre sensuelle, sans oublier la voix de Kent en cachalot slammeur.

Tous ces voix familières évoquent l’urgence d’une prise de conscience, avec beaucoup d’humour, de rythme et de sensibilité…

Marianne James est Sheila, chanteuse de disco dans les bas-fonds, la pieuvre par l'image et le son !

Des musiques éclectiques sont convoquées pour notre plus grand plaisir des oreilles : du disco ! oui, mais pas que… puisque vous entendrez du slam, du rock ou du gospel, et même du ukulélé et du punk !

Une voix d'enfant, fraîche et déterminée

Adrien, jeune héros de l’histoire, (bravo à Simon Teglas, 12 ans ) est lui aussi poète, et comme tous les personnages qu’il croise au cours de sa plongée merveilleuse, il perçoit bien ce que signifient ces fameuses symphonies, car, dit-il, « C'est comme s’il entendait les fous rires de sa petite sœur… »

symphonies subaquatiques_adrien
symphonies subaquatiques_adrien © Radio France

Gageons qu’ils trouveront tous ensemble – et avec nous, lecteurs-auditeurs ravis - l’énigme des symphonies subaquatiques, avant que « leurs larmes ne fassent déborder la mer et ne recouvrent les continents ! »

Les Symphonies Subaquatiques , livre-disque, engagé pour le respect de la Terre et de la biodiversité, paraît ce 16 avril 2015 auxEditions des Braques .

Les auteurs-compositeurs de ce bel opus sauveur de planète sont Valérie Bour et Sébastien Buffet ( la voix de Tchang, le petit crabe orange ! ) sur une idée originale de Sophie Bernado et Hugues Mayot.

symphonies subaquatiques_crabe
symphonies subaquatiques_crabe © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.