Cinq ans après, le Bouncer est de retour pour un 10e album. Sans Jodorowski... avec Boucq, désormais seul aux manettes qui signe un western parfait mené tambour battant.

Détail de la couverture de "Bouncer", tome 10, L'Or maudit de Boucq
Détail de la couverture de "Bouncer", tome 10, L'Or maudit de Boucq © Glénat

Dans le genre héros de Western, le Bouncer est un cas à part. Un dandy manchot dont les aventures tournent souvent au fantastique, dans des décors grandioses, et lui font croiser de sacrés méchants. Cet épisode, L'Or maudit, ne fait pas exception. Il aurait d'ailleurs pu s’appeler A la poursuite d’un parfait fumier. Le Bouncer, l’homme aux visions, pensait se reposer après sa confrontation avec Ugly John. C’est sans compter sur ce salaud qui s’en prend à des innocents frappant, mutilant et enlevant une enfant. Une histoire trépidante. 

L’occasion d’une rencontre avec le dessinateur. 

Pour Boucq, raconter une histoire, c’est comme préparer un voyage…

D’abord, je passe mon temps à me (re)raconter l’histoire.  

Ecouter François Boucq : 

Le western donne un cadre 

Ce qui est intéressant dans le western, c’est que c’est un cadre violent : la nature est brutale, les êtres sont sans limite… Mais on a aussi la valeur épique. Celle du héros auquel le lecteur doit pouvoir s’identifier…
Ecouter François Boucq :  

La bonne surprise : l’irruption des femmes 

Le personnage part à la rencontre de femmes : une ogresse, une petite fille avec un visage particulier, une femme aimante aux cotés du Bouncer, une vieille femme qui se sacrifie... Et ce n’était pas prévu. 

Ecouter François Boucq : 

Des chevaux, des décors splendides... Détail d'une planche du Bouncer, tome 10, L'Or maudit, de Boucq
Des chevaux, des décors splendides... Détail d'une planche du Bouncer, tome 10, L'Or maudit, de Boucq / Glénat

La BD est pleine de chevaux, réputés pour être le cauchemar des dessinateurs

Pour dessiner, par exemple un cheval, il faut l’étudier. Et c’est très intéressant. 

Ecouter François Boucq : 

Le tatouage, véritable élément de narration graphique

Détail d'une planche de Bouncer, tome 10, L'Or maudit de Boucq
Détail d'une planche de Bouncer, tome 10, L'Or maudit de Boucq / Glénat

Mon père avait une entreprise de plomberie. Parmi ses ouvriers, il y avait des durs, des tatoués. Je regardais leurs tatouages bouger quand ils travaillaient, c’était comme du dessin animé.  

Ecouter François Boucq :

Comment dessiner Bouncer ?  

Le cours de dessin de Boucq :  

Feuilletez quelques pages 

Bouncer, Tome 10, L’or maudit de Boucq est paru chez Glénat 

ALLER + LOIN

Planche du Bouncer, tome 10, L'Or maudit de Boucq
Planche du Bouncer, tome 10, L'Or maudit de Boucq / Glénat
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.