Après l'histoire d'un couple dans "Si l’amour c’était aimer, Fabcaro continue de dézinguer la vie conjugale par l’humour noir et l’absurde avec sa nouvelle BD : "Moins qu’hier (plus que demain)".

Détail de la couverture de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro
Détail de la couverture de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro © Collection Glénaaarg chez Glénat

Au café, une femme raconte à une amie sa relation amoureuse. Entre eux, tout va bien. Philippe est enveloppant, rassurant, et tous les deux partagent beaucoup de choses : les marches en forêt main dans la main, ou écouter la radio… Son amie acquiesce : "nous aussi, on s’emmerde !" Plus loin dans le récit, un bijoutier n’a pas saisi la citation qu'il devait graver sur les alliances. Il a inscrit: « plus qu’hier, moins que deux merdes »…

Le ton est donné

Fabcaro inaugure la nouvelle collection d’humour Glénaaarg ! chez Glénat avec une soixantaine de planches sur l’amour à deux, à la sauce absurde. Pour mieux souligner l’ennui de la vie conjugale, la similitude des relations, et laisser l’imaginaire du lecteur travailler, les images sont, par séquence, toutes les mêmes ou presque. Seules les bulles, et leur contenu changent. Dans la même idée, le trait reste ultra minimaliste, et les décors quasi inexistants.  

Quand on demande à l'auteur de Zaï zaï zaï zaï comment il procède pour trouver tous ces gags avec ces chutes décalées, il répond : « Ce n’est pas autobiographique, mais bien sûr je me sers de ce que j'ai vécu, j’observe beaucoup autour de moi, mais surtout les gens se confient beaucoup. » Il emmagasine alors les anecdotes et n’a plus qu'à tirer le fil de ces séquences drôlissimes dans lesquelles les hommes ont le mauvais rôle. «Pas par opportunisme envers les femmes, mais visiblement les hommes sont lâches, et savent moins bien y faire en la matière »  

S’il s'intéresse au couple, c’est aussi « parce que c’est universel. On vit tous un peu la même chose, et c’est un excellent moteur narratif ». Et tous ces livres qui fleurissent sur la vie à deux « montrent que par nature le couple est dysfonctionnel - si on a besoin de tous ces livres pour que ca fonctionne.... On sait tous que le couple ne marche pas mais on essaye de tenir comme ça malgré tout. C’est assez joli. »

Comment dessiner "Moins qu'hier (plus que demain)" ? 

La leçon de dessin de Fabcaro :

Feuilletez quelques pages de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro

Page 3 de Moins qu'hier (plus que demain) de Fabcaro
Page 3 de Moins qu'hier (plus que demain) de Fabcaro / Glénaaarg! de Glénat
Page 5 de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro
Page 5 de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro / Glénaaarg! de Glénat
Page 6 de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro
Page 6 de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro / Glénaarg! chez Glénat
Page 7 de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro
Page 7 de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro / Glénaarg! chez Glénat
Page 9 de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro
Page 9 de "Moins qu'hier (plus que demain)" de Fabcaro / Glénaarg! chez Glénat

Moins qu'hier (plus que demain) de Fabcaro est paru chez Glénat collection Glénaaarg!

►►► Les sept BD qu'il ne fallait pas rater en mai 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.