SELECTION – Quelle bande dessinée lire à la mer, à la montagne, ou à la campagne ? Une fresque historique pleine de souffle ? La splendide monographie d’un grand auteur ? Un recueil d’humour à la libanaise ? L’aventure d’une équipe de football féminine qui décoiffe ? L’histoire d’une ex-bonne sœur reconvertie ?

Couvertures des 12 BD de l'été 2019
Couvertures des 12 BD de l'été 2019 © Flbl, Les Arênes, Futuropolis, Dargaud, Casterman, Robinson, Delcourt...

Ou encore le parcours poignant d’un migrant ? Un Blake et Mortimer moderne ? Un combat avec un loup dans la montagne ? Notre choix de bandes dessinées à lire en vacances : 

Football au féminin : "Saison des Roses" signée par la révélation BD de cette saison

Une équipe de foot de banlieue d’un club un peu fauché. Une capitaine volontaire : Barbara, « une gazelle » d’après son copain, que l’on va suivre dans son chemin émancipateur. Un entraîneur qui court après les financements… Et un championnat dont les filles seront écartées parce qu’il a fallu choisir, et qu'on a préféré envoyer les garçons.

L’équipe de Rosigny accueille des jeunes filles belles et féminines, mais qui ne se laissent pas faire : ni à la maison, ni avec les garçons, ni sur le terrain… Leur langage est celui d’aujourd’hui, sans fard. Et elles ont raison : pour s’imposer et être reconnues, elles ont souvent l’impression que, « elles auraient des couilles, ce serait plus simple ».

C’est après avoir vu Swagger, le film d’Olivier Babinet sur la banlieue que Chloé Wary (23 ans ! ) a eu envie de parler de son expérience du football à Wissous (Essonne). Son dessin, précis et pop, sert à merveille cette histoire juste d’amitié et d’adolescence.

🎧 ECOUTER Saison des roses dans Bulles de BD

Comment dessiner Saison des roses, la leçon de dessin de Chloé Wary :

Saison des Roses de Chloé Wary est publié chez Flblb

Et aussi : pour poursuivre dans les histoires d’amitiés féminines, on se plonge dans J’adore ce passage de Tillie Walden (Dans un rayon de soleil…) paru chez Gallimard BD : une histoire touchante et très bien racontée d’amitié amoureuse entre deux filles.

Du couvent au "bordel", le parcours d’une mère maquerelle atypique : "Mécaniques du Fouet"

Détail de "Mécaniques du fouet, vies de Sainte-Eugénie" de Christophe Dabith et Jorge Gonzalez
Détail de "Mécaniques du fouet, vies de Sainte-Eugénie" de Christophe Dabith et Jorge Gonzalez / Futuropolis

Elle s’appelait Eugénie Guillou et, pour une raison inconnue, elle avait son fichier dans les archives de la police. Les données sont minces : biographie sommaire, rapport de police, et de filatures, petites annonces, jugement, dénonciation…

Née en 1961, Eugénie Guillou est d’abord entrée dans les ordres, avant de s’enfuir  avec fracas du couvent roumain où elle était cloîtrée. Si elle s'est retrouvée dans les fichiers judiciaires, c’est par sa carrière de mère maquerelle qu’elle embrasse à sa sortie. Elle s’est ensuite spécialisée dans des pratiques plutôt SM, fessée et fouet…

C’est par la radio que Christophe Dabitch a eu vent de ce personnage digne d’un excellent polar. Dans Mécaniques du fouet, il s’attache à ressusciter cette femme en comblant les lacunes de l’histoire d’Eugénie (on ignore, par exemple, la date et le lieu de sa mort, ses motivations…) en mettant en scène sa  propre relation avec son personnage. Les dessins à la peinture parfois et les couleurs de Jorge Gonzalez donnent du relief à cette vie parfois glauque, mais vivante, sans jamais tomber dans le vulgaire.

Détail de "Mécaniques du fouet, vies de Sainte-Eugénie" de Christophe Dabith et Jorge Gonzalez
Détail de "Mécaniques du fouet, vies de Sainte-Eugénie" de Christophe Dabith et Jorge Gonzalez / Futuropolis

Mécaniques du Fouet, vies de Sainte Eugenie par Christophe Dabitch et Jorge Gonzalez chez Futuropolis 

Parce qu’ils sont des millions de migrants à vivre la même tragédie : "L’Odyssée d’Hakim"

Quel courage faut-il pour prendre la mer sur un rafiot de fortune avec son bébé ? A quel point faut-il être acculé pour prendre ce risque ? Le premier volume racontait simplement la dégradation des conditions de vie d’Hakim à Damas qui l’avait conduit avec sa belle-famille à partir pour la Turquie. Ce deuxième tome chronique l’étape suivante : de la Turquie à la France pour certains et de la Turquie à la Grèce pour Hakim et son fils.

Fabien Toulmé nous avait déjà émus avec la dramatique épopée syrienne du migrant Hakim et de sa famille - un personnage réel, dont il a juste modifié le nom. Ce deuxième opus est centré sur la débrouillardise d’Hakim au quotidien pour élever son fils sans pouvoir travailler, les risques pris pour quitter le pays, la tristesse de devoir se séparer, la mort du père en Syrie qu’on ne peut aller enterrer…

Fabien Toulmé poursuit, avec son dessin ligne claire immédiatement compréhensible et ses personnages très attachants, une œuvre d’utilité publique : raconter simplement ce qui conduit ces personnes chez nous. Il voulait aussi rapporter fidèlement une trajectoire de vie de la Syrie à la France. Il rappelle qu’on ne quitte jamais son pays d’origine, par plaisir, mais pour sauver sa peau. Une BD pour tous. 

🎥 REGARDER | Comment dessiner Hakim, la leçon de dessin de Fabien Toulmé : 

🎧 ECOUTER | L'Odyssée d'Hakim dans Bulles de BD

L’Odyssée d’Hakim Tome 2 : De la Turquie à la Grèce chez de Fabien Toulmé Chez Delcourt/Encrages

L’humour noir libanais, "Politique" de Mazen Kerbaj 

Son livre démarre avec, sur la couverture « Je pense, donc…» La suite se découvre sur la quatrième de couverture : «… donc, je ne suis plus », avec le dessin d’un homme décapité. Avec cet hommage à son ami Samir Kassir, un intellectuel assassiné en 2005 pour ses idées, le dessinateur de presse Mazen Kerbaj manie l’humour noir caustique. Il faut dire que la situation compliquée du Liban se prête peut-être mieux qu’une autre à la critique humoristique.

Dans Politique, un album drôle et plein de souffle, le dessinateur de presse libanais, également trompettiste, né pendant les années de guerre civile tire à boulets rouges sur la politique et la société de son pays ainsi que sur ses compatriotes ( « Il est dommage que Dieu ait créé les Libanais » ).

Puis, tout y passe dans un énorme éclat de rire : les armes présentes dans chaque foyer, la pression des religions, les divisions culturelles, la liberté de la presse, la censure, racisme de la bourgeoisie beyrouthine, la Syrie toute proche ou l'origine du houmous... Indispensable 

Politique de Marzen Kebaj chez Actes Sud BD/Arte Editions

Plaisir des yeux : reparution du "King Kong" de Blain

Planche de King Kong
Planche de King Kong / par Blain et Piquemal chez Robinson

Quand Carl Denham croise la blonde Ann, il sait qu’il tient son actrice. La jeune femme ne sait pas encore jusqu’où l’entrainera ce prochain tournage à Sumatra, ni quelle rencontre exceptionnelle elle fera… Ces variations autour de King-Kong, le personnage créé en 1933 par Edgar Wallace, ne sont pas une simple reparution de ce qui était un livre pour enfants paru en 2004. 

Quand Christophe Blain s’en empare à nouveau en 2019, c’est pour le redessiner et mieux en rendre l’essence dramatique. Il alterne des pages de quatre cases carrées, et des illustrations magnifiques pleine page qui stimulent l’imaginaire… C’est superbe - et pas seulement pour les petits.

King Kong de Blain et Piquemal chez Robinson

Coup de maître : "Le dernier pharaon", une aventure de Blake et Mortimer, signée Shuiten, dont c’est la dernière BD

Années 1980. Du tréfonds du palais de Justice émanent d'importants rayonnements électromagnétiques. Le professeur Mortimer appelé sur les lieux, découvre dans les sous-sols de mystérieux hiéroglyphes. En s’approchant d’une porte de l’atelier de Polaert, l’architecte de l’édifice, les appareils électriques s’éteignent mystérieusement… 

En abattant un mur, Mortimer provoque un effondrement et libère d’intenses mouvements telluriques. Il n’a que le temps de fuir. À son réveil dans une salle d’hôpital, il est en proie à de terribles cauchemars faisant apparaître des figures égyptiennes antiques. Son ami, le militaire et agent du MI5, le Capitaine Blake, vient à sa rescousse. Le Palais de Justice est placé sous une cage de Faraday, et la nature reprend ses droits…

🎥 REGARDER | Comment dessiner Mortimer ? La leçon de dessin de Schuiten : 

Le Dernier Pharaon une aventure hors-série officielle de Blake et Mortimer, avec François Schuiten, Jaco Van Dormel, Thomas Gunzig et Laurent Durieux chez Blake et Mortimer

Une magnifique monographie de Gibrat

Détail d'une planche présentée dans "L’hiver en été", la monographie de Gibrat
Détail d'une planche présentée dans "L’hiver en été", la monographie de Gibrat / Daniel Maghen

Il dessine les femmes, l’Occupation, et la première moitié du XXe siècle comme personne. Avec son trait classique ligne claire exceptionnel, Jean-Pierre Gibrat fait vivre des personnages à l’engagement intense, raconte des histoires dans l’Histoire et dénonce tous les fascismes. Depuis ses débuts en 1978, jusqu’à Mattéo en passant par Le Sursis, un tournant dans sa façon de dessiner, il se raconte à Rebecca Manzoni (animatrice de Pop and co sur France Inter). Ne pas rater dans ce livre magnifique illustré ses passionnants commentaires de planches.

🎥 REGARDER | Comment dessiner Mattéo, la leçon de dessin de Gibrat : 

📖  LIRE | Matteo, une aventure espagnole 

L’hiver en été, la monographie de Gibrat est éditée chez Daniel Maghen

ET AUSSI : On lit aussi la monographie de Floc’h parue chez Dupuis/Champaka Brussels qui rassemble ses affiches de cinéma pour Resnais, Mike Leigh ou Woody Allen, ses dessins pour des marques, des portraits d’artistes, quelques images des saisons, et ses illustrations variées… Une plaisante, et très élégante ballade teintée de nostalgie en ligne claire

Le retour de la bête dans la montagne : "Le Loup"

Détail du "Loup" de Jean-Marc Rochette
Détail du "Loup" de Jean-Marc Rochette / Casterman

Un an après Ailefroide, Jean-Marc Rochette publie Le Loup, un duel au sommet entre le canidé et l’homme, et, avec le scénariste Matz, un prequel noir de la saga culte du Transperceneige (BD écrite avec Jacques Lob de 1984 adaptée au cinéma par Bong Joo-Ho en 2013 et bientôt en série sur Netflix) : Extinctions.

🎥 REGARDER | Comment dessiner Le Loup ? La leçon de dessin de Jean-Marc Rochette : 

LIRE | Le Loup de Jean-Marc Rochette

Le loup de Jean-Marc Rochette chez Casterman

On recommande aussi, parce que c’est un bel hommage aux troupeaux et à la montagne, mais sur un ton humoristique, la reparution du Génie des alpages de F’murr disparu en 2018 publié en Intégrale chez Dargaud.

L’une des meilleures BD de l’année, se déroule en 1789, mais nous parle d’aujourd’hui : "Revolution"

Détail d'une planche de "Révolution", tome 1 : Liberté
Détail d'une planche de "Révolution", tome 1 : Liberté / Youn Locard et Florent Croazel Actes Sud/L’An 2

Une saga pied au plancher qui se déroule sous la Révolution française au plus près des personnages que l’on suit dans un Paris réaliste, sale et grouillant… Une fresque exceptionnelle qui a du souffle, dessinée à quatre mains par deux auteurs bretons.

📖 LIRE | Révolution une ambitieuse bande dessinée au plus près de ceux qui l’ont vécue

Comment dessiner Révolution ? La leçon de dessin de Locard et Grouazel : 

Révolution, tome 1 : Liberté de Youn Locard et Florent Croazel Actes Sud/L’An 2

"Révolution" - Tome 1 : "Liberté" de Florent Grouazel et Younn Locard
"Révolution" - Tome 1 : "Liberté" de Florent Grouazel et Younn Locard / Actes Sud/L'An 2

Finesse, douceur et humour : "Sempé, itinéraire d’un dessinateur d’humour"

Pour Sempé, « Le dessin, c’est peut-être une sorte de thérapie : quand je me suis mis à dessiner, j’ai eu envie de dessiner des gens heureux, de faire du dessin humoristique avec des gens heureux, ce qui est de la folie. Mais c’est ça mon caractère. »

C’est la bulle d’air des vacances. Alors que deux expositions lui rendent hommage à Paris et à Bordeaux, un livre superbement illustré retrace la carrière du dessinateur du Petit Nicolas. Des premiers dessins à Sud-Ouest à ses couvertures pour le prestigieux magazine américain The New Yorker avec, en prime, des interviews données par Sempé à l'époque. C’est sublime, et passionnant. 

Sempé, itinéraire d’un dessinateur d’humour est paru chez Editions Martine Gossieaux 

Touchante vieillesse de ses parents : "Quand tu viens me voir" ? 

Charles Berberian n’aime pas le Sud. Mais ses parents ont choisi de s’y installer au moment de leur retraite au début des années 1990. Régulièrement, quand il leur rend visite, il croque les passants, les personnes âgées, les terrasses des cafés, les bords de l’Estérel… Le dessinateur trouve tout laid. Charles Berberian rejette le Var en bloc, à part le café du marché de Fréjus. Même si les membres de sa famille s’éteignent, ses dessins au stylo racontent 25 ans de vie. Le regard sans concession sur Fréjus tranche avec la tendresse pour les membres de sa famille. C’est simple et émouvant.

🎧 ECOUTER | Quand tu viens me voir ? dans Bulles de BD. Et Charles Berberian dans Interférences

Quand tu viens me voir de Charles Berbérian à l’Association

L’invitation au voyage avec "Les Voyages de Jules" d’Emmanuel Lepage

Après "Les Voyages d'Anna" et "Les Voyages d'Ulysse", Emmanuel Lepage, René Follet et Sophie Michel signent un troisième opus. Dessin et peinture extraordinaires sont au service d’un récit au long cours. "Les Voyages de Jules" sont comme le carnet de voyage d'une vie. Une vie d'aventures à travers le monde, la vie d'un fils aimé, d'un peintre, d'un homme libre, affranchi de son histoire, de son passé. Lepage, Follet et Michel semblent solder les comptes. Tout comme leur héros, Jules, ils donnent l'impression de finir leur histoire, apaisés. 

Les Voyages de Jules par Emmanuel Lepage, Sophie Michel et René Follet editions Daniel Maghen

Aller + loin

Si vous ne l'avez pas encore lu : Moi ce que j'aime, c'est les monstres d'Emil Ferris, Grand prix d’Angoulême 2019

On fouille du cotée de L'Association, maison d'édition indépendante 

  • Le Chien de la voisine, et le retour du chien de la voisine par Sébastien Lumineau publié à L’Association. Cette reparution est un bijou : le chien de la voisine, Fido, n’est pas vraiment sympathique, il mord les enfants. Mais sa maîtresse, Melle Nowhere, le couvre. Nous sommes dans une zone pavillonnaire. Le voisin fantasme sur la demoiselle… Les histoires s’emmêlent. Le dessin est minimaliste, l’histoire aiguisée. C’est caustique. On aime beaucoup. 
  • La Main à cinq doigts de José Parrondo paru à L’Association : des variations sur l’outil de travail du dessinateur. Il est question de main infidèle, de main en retard, de main donneuse de coup de boule ou de main qui termine aux Objets trouvés… C’est simple, beau, absurde et drôle ! 

Et aussi 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.