"L'Anomalie" d'Hervé Le Tellier, prix Goncourt 2020, va-t-il bientôt détrôner en nombre de ventes "L'Amant" de Marguerite Duras, auréolé du même prix 36 ans plus tôt et qui jusque là détenait le record d'exemplaires vendus pour un livre ayant reçu un prix littéraire ? Zoom sur ce prix très convoité.

Hervé Le Tellier et Marguerite Duras
Hervé Le Tellier et Marguerite Duras © REY Jérôme/maxppp et Jacques Haillot/Sygma/Getty

Alors qu'Hervé Le Tellier était l'invité de l'émission La Librairie francophone d'Emmanuel Khérad, son récit d'anticipation se rapproche à grands pas de l’indétrônable roman L’Amant de Marguerite Duras.

L’Anomalie d’Hervé Le Tellier, prix Goncourt 2020 publié chez Gallimard, totalise à ce jour un million d’exemplaires parus, le plaçant à la deuxième place des meilleures ventes des prix Goncourt. 

Ce roman, à cheval entre science-fiction et analyse philosophique, pourrait doubler les 1,63 millions d’exemplaires que totalise L’Amant de Marguerite Duras, publié en 1984 chez Les Editions de Minuit. Maison qui, ironie du sort, vient juste d’être rachetée par Gallimard. 

"L’Anomalie" : le best-seller des prix Goncourt ?

Si le prix Goncourt est un tremplin pour la plupart des ouvrages qui le reçoivent, force est de constater que L’Anomalie d’Hervé Le Tellier bat tous les records. 

À titre de comparaison, Au revoir là-haut, le roman de Pierre Lemaitre, avait culminé à 500 000 exemplaires l'année où il a reçu le prix, de même que Chanson douce de Leïla Slimani (Gallimard, prix Goncourt 2016), qui totalise aujourd'hui plus d'un million de ventes. L'Ordre du jour d'Eric Vuillard (Actes Sud, prix Goncourt 2017) s'était écoulé lui à 299 700 exemplaires à la fin de la même année. 

Quant à Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois (L'Olivier, prix Goncourt 2019), il avait culminé à 299 700 ventes. Des succès notables mais bien en deçà du triomphe de L'Anomalie qui comptabilisait déjà 400 000 exemplaires vendus en janvier dernier.

Comment prétendre au prix Goncourt ? Quelles sont les conditions à remplir ?  

La participation au célèbre prix littéraire est conditionnée à différents critères : l’ouvrage doit être écrit en français, publié par une maison d’édition francophone, et être sorti en librairie dès la première semaine de septembre pour la rentrée littéraire. 

Au terme de trois présélections, il ne reste à la fin que quatre ouvrages en compétition à départager par les dix membres de l’Académie Goncourt. 

Selon Patrick Modiano (prix Goncourt 1978 pour Rue des boutiques obscures)

Le prix Goncourt, pour moi, c'est un peu comme l'élection de Miss France. Sans avenir. C'est étonnant, mais le prix n'influe absolument pas sur la carrière d'un écrivain. Peut-être parce qu'il couronne plutôt un livre isolé, détaché de tout."

Le saviez-vous ? 

C’est John-Antoine Nau qui a reçu en 1903 le premier prix Goncourt, fondé par les frères Goncourt, pour son roman Force ennemie. Parmi les lauréats les plus célèbres, on retrouve l'ancien combattant de la Première Guerre mondiale Maurice Genevoix, André Malraux, Simone de Beauvoir, Michel Tournier ou encore Jean Carrière.

Malgré un règlement qui interdit à un auteur de recevoir plus d’une fois le prix Goncourt, un écrivain a dérogé à cette convenance : Romain Gary. Sous le désormais célèbre pseudonyme Emile Ajar, l'écrivain avait ainsi obtenu deux fois le plus convoité des prix littéraires : en 1956 pour Les Racines du ciel, puis en 1975 pour La Vie devant soi. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une récompense qu’il demandera à son neveu, Paul Pavlowitch, qui incarne Emile Ajar, de refuser. Ce dernier ne révélera la véritable identité qui se cache derrière ce pseudonyme qu’à la mort de Romain Gary, en 1980. 

ALLER PLUS LOIN