Ariane Ascaride s’écrit et se décrit, pour la première fois, à travers une série de lettres adressées au fantôme de son père. Écrites pendant le premier confinement, ses lettres disent l'impuissance et le désarroi face à une époque minée par l'individualisme. Une invitation salutaire à la révolte !

Ariane Ascaride prend la plume...
Ariane Ascaride prend la plume... © AFP / Patrick Fouque

Ariane Ascaride était l'invitée d'Augustin Trapenard pour évoquer son livre écrit pendant le confinement et paru aux éditions du Seuil.

🎧 ECOUTER : Boomerang le 11 février.

🎧 ECOUTER :L'humeur vagabonde avec Ariane Ascaride le 6 février.

Thèmes associés