Super-héros de Marvel, Astérix et Obelix, Spirou, Gaston, mais aussi les héros de romans graphiques comme "Le Transperceneige", "Persépolis", "Rosalie Blum"... Cela fait longtemps que 7e art récupère les personnages de bande dessinée pour raconter des histoires. Mais, l’inverse existe aussi.

Les couvertures des 10 BD à lire pendant le Festival de Cannes : Du cinéma pour le dessert, Fondu au noir, Operation Copperhead, Avec Edouard Luntz, Le Coup de Prague, Cinémastock...
Les couvertures des 10 BD à lire pendant le Festival de Cannes : Du cinéma pour le dessert, Fondu au noir, Operation Copperhead, Avec Edouard Luntz, Le Coup de Prague, Cinémastock... © Flblb, Delcourt, Dargaud, Casterman, Ca et là, Futuropolis, Dupuis

La BD s’inspire parfois du cinéma pour en tirer des récits passionnants. Exemple en 10 albums.

La BD la plus récente, sur les traces d’un réalisateur oublié : "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes inquiètes" de Julien Frey et Nadar

En 1968, le réalisateur français Edouard Luntz tourne au Brésil Le Grabuge, avec Calvin Lockhart et Patricia Gozzi. Un film aujourd’hui oublié et presque disparu, même des cinémathèques. Au lieu des 168 000 dollars prévus, le budget avoisine les 2 millions, pour une durée de 2h45 ! Le producteur Darryl F. Zanuck, furieux, reprend la main sur le film, l’ampute. A sa sortie, Le Grabuge ne fait plus qu'1h20. Edouard Luntz intentera un procès (qui redéfinira la notion de final cut, le droit de choisir le montage final), et le gagne. Mais les scènes coupées ont disparu.

Ecouter une archive audio d'Edouard Luntz : 

L’auteur de la BD, Julien Frey, a croisé Edouard Luntz alors qu’il était étudiant en 1998. Il raconte son enquête pour retrouver le film. Et réhabilite ce cinéaste oublié au regard tendre et poétique sur les personnes, auteur de neuf films, dont trois salués par la critique : Le dernier saut avec Maurice Ronet et Michel Bouquet sélectionné à Cannes, L’humeur vagabonde avec Jeanne Moreau présenté à la Mostra de Venise et Les Cœurs verts, prix de la critique à Berlin. Michel Bouquet dira d'Edouard Luntz qu’il lui a donné l’un de ses plus grands rôles. Au dessin en noir et blanc, simple, efficace, on retrouve l'Espagnol Nadar, l’auteur remarqué d’une BD sur une jeunesse en Espagne. Une BD très recommandable 

Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes inquiètes de Julien Frey et Nadar chez Futuropolis

Retour sur un épisode d’intox de la Seconde Guerre mondiale qui associa les comédiens Peter Ustinov et David Niven : "Opération Copperhead" de Jean Harambat

Harambat fait revivre avec délicatesse un épisode militaire cocasse - et improbable - de la Seconde Guerre mondiale. L’histoire d’un sosie du général Montgomery, entraîné à incarner le célèbre officier britannique sous l’œil attentif du deuxième classe Ustinov et du Lieutenant-colonel Niven. Les deux comédiens veulent faire croire aux Allemands qu'un débarquement aura lieu en Afrique du Nord. Problème : le sosie n’est pas vraiment au courant de sa mission réelle, et, s’il est à peu près ressemblant, il n’est guère convaincant en général… Lire la suite.

Regarder la leçon de dessin de Jean Harambat :

Opération Copperhead de Jean Harambat est publié chez Dargaud

Les variations cinématographiques d’un grand nom de la BD : "Pour en finir avec le cinéma", de Blutch

Le dessinateur Blutch apparait dans Bécassine ! le nouveau film de Bruno Podalydès (sortie en juin 2018). Et ce n’est pas sa première fois au cinéma. Il figure également au générique de Saint-Amour et Mammuth de Benoît Delepine et Gustave Kervern, dans Comme un avion de Bruno Podalydès (déjà), dans Jacky au royaume des filles de Riad Sattouf…  Il a dessiné l’affiche des trois derniers films d'Alain Resnais (Les herbes folles, Vous n'avez encore rien vu, Aimer, boire et chanter). Preuves que, contrairement à ce qu’indiquait le titre de cette BD hommage (à Burt Lancaster, Jean Gabin, Michel Piccoli, Luchino Visconti, Claudia Cardinale, Tarzan, Psychose…) plongée dans son imaginaire cinéphilique de 2011, son histoire avec le 9e art était loin d’être terminée.

Pour en finir avec le cinéma de Blutch est publié chez Dargaud

Coup de projecteur sur le scénariste Graham Greene : "Le Coup de Prague" de Jean-Luc Fromental et Miles Hyman

Un épisode d’espionnage tiré de la vie romancée de l’écrivain anglais Graham Greene, scénariste du film mythique "Le Troisième homme" est au cœur de la BD écrite par Jean-Luc Fromental et superbement dessinée par Miles Hyman. Lire la suite

Regarder la leçon de dessin de Miles Hyman  :

Le Coup de Prague, une BD signée Miles Hyman et Jean-Luc Fromental est publié chez Dupuis dans la collection Aire Libre.

Le cinéma hollywoodien au temps du Maccarthysme : "Fondu au noir" d’Ed Brubaker, Sean Phillips, et Elizabeth Breitweiser

Un polar qui mêle habilement fiction et réalité. L’assassinat d’une starlette en plein tournage en 1948, sur fond de Maccarthysme (la chasse aux sorcières qui, dans le cinéma américain, frappait les sympathisants de gauche). Des patrons plus vrais que nature qui veillent à ce que rien de compromettant ne soit révélé, et que le show continue. Un scénariste qui n'écrit presque pas, car il sert de prête-nom à ses camarades placés sur la liste noire…

On reconnait parmi les personnages réels de cette histoire : Clark Gable (Autant en emporte le vent), ou Dashiell Hammett (l'auteur de romans policiers et scénariste du Faucon maltais). Earl Rath, est lui clairement inspiré Erroll Flynn, l'interprète de Robin des Bois, fêtard, alcoolique, coureur de jupons…). Une histoire habile, servie par un dessin proche du comics, un peu longuette mais que l’on recommande néanmoins vivement.

Fondu au noir d’Ed Brubaker, Sean Phillips, et Elizabeth Breitweiser est paru chez Delcourt

Les parodies déjantées de film : "Cinémastock" de Marcel Gotlib et Alexis

Qu’ont en commun Quasimodo, John Steed de Chapeau melon et bottes de cuir, la Dame aux Camélias ou Tarass Boulba ? Ils ont été chroniqués de façon trash et érudite par Gotlib et Alexis. Des parodies sous forme de gags… Hilarant !

Cinemastock de Marcel Gotlib et Alexis (Dargaud)

BD reportage sur un milieu du X : "La fabrique pornographique" de Lisa Mandel

Lisa Mandel pose un regard sociologique sur un milieu qui réveille tous les fantasmes, mais dont la détresse révèle l’envers, peu glamour, du décor.

ECOUTER | Lisa Mandel, invitée de Dans tes rêves et du Nouveau Rendez-vous

La fabrique pornographique de Lisa Mandel est parue chez Casterman

Dans la peau d’un cinéphile averti : "Du cinéma pour le dessert" de Remi Lucas

Remi Lucas aime le cinéma. Et depuis longtemps. Il a décidé d’en faire une BD qui s’intéresse à l’évolution de ses goûts en matière de 7e art. Il se met en scène en jeune Rémi Lucas et dialogue avec lui : pourquoi a-t-il aimé Besson un jour ? Pourquoi John Ford ? On croise Depardieu, Hitchcock, Spielberg… C’est vivant, drôle, truffé de références. Passionnant.

Du cinéma pour le dessert de Rémi Lucas chez FLBLB

Une histoire du cinéma : "Filmo Graphique" d’Edward Ross

Une histoire du cinéma par l’Ecossais Edward Ross qui a démarré à 16 ans comme bénévole au Festival du film d’Edimbourg, avant d’y travailler pendant six ans. Ce livre d’abord publié en 2009 a été remanié plusieurs fois. Il nous raconte le 7e art depuis l’œil de la lune de Méliès jusqu’aux films aujourd’hui regardés sur YouTube. Et nous livre avec une approche thématique (l’œil, ou le regard du cinéaste, la voix pour évoquer la bande-son ; le temps dans les films, l’approche des corps…) les clefs d’un bon film. Des suspenses d’Hitchcock, à la saga Star Wars, en passant par l'œuvre d’Alain Resnais (Hiroshima mon amour) ou les films de Super héros, Edward Ross livre un regard passionné et éclectique sur le cinéma.

Filmo Graphique d’Edward Ross chez Ça et là 

Et aussi, une histoire du cinéma transalpin : "Maestro di Roma" d’Olivier Milhaud 

A travers la vie d’un réalisateur italien méconnu Umberto Cavaletti, Olivier Milhaud raconte 40 ans de cinéma italien du péplum au Western, en passant par les séries Z.

Maestro di Roma d’Olivier Milhaud et Jaypee chez Marabulles 

La webradio du cinéma : un programme 100% cinéma à écouter quand vous voulez !

Podcast

Abonnez-vous au fil de podcast "Cannes, etc" via le lien RSS ou sur Itunes

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.