Claire Bretécher est morte, ce mardi, à l'âge de 79 ans. Créatrice notamment du personnage d'Agrippine, la dessinatrice fut l'une des premières femmes du 9e art. Retour sur une carrière exceptionnelle.

Claire Bretécher en novembre 1987 sur France 2
Claire Bretécher en novembre 1987 sur France 2 © AFP / Georges BENDRIHEM

LIRE| Son portrait au moment de l’exposition qui lui était consacrée en 2015 à la BPI à Paris 

Cellulite, Les Frustrés et Agrippine sont orphelins Claire Bretécher est morte ce 11 février à l'âge de 79 ans, a annoncé son éditeur. Elle était une des premières femmes dessinatrices de BD. Avec une économie de trait, son dessin ultra expressif lui permettait de croquer avec humour et finesse toutes les situations. Son regard extrêmement aiguisé sur l’époque lui a permis, en quasi sociologue, d’évoquer tous les sujets qui ont traversé la société française de ces 50 dernières années : les bobos, la Procréation médicalement assistée (PMA), la gestation pour autrui (GPA), l’homosexualité, les rapports de couple… Et pourtant... modeste, timide, désabusée sur elle-même, elle prétendait qu’à cause de sa myopie, elle n’était pas du tout observatrice et ne faisait attention à rien ! 

De Pilote à Agrippine

Dans l'exposition à la BPI en 2015, autoportrait dessiné de Claire Bretecher
Dans l'exposition à la BPI en 2015, autoportrait dessiné de Claire Bretecher © Radio France / AD/France Inter

Née le 7 avril 1940 à Nantes, Claire Bretecher restait discrète sur son enfance. Après avoir abandonné ses études aux Beaux-arts, elle commence par travailler pour les différents titres de l’édition jeunesse. En 1963, elle rencontre Goscinny, et travaille à Pilote. En 1972, seule femme dans un univers de garçons potaches, elle quitte le journal avec Gotlib et Mandryka pour fonder L’Écho des Savanes. En 1973, elle commence à publier une page hebdomadaire de BD dans Le Nouvel Observateur : Les Frustrés. En 1988, Claire Bretécher crée Agrippine, une fabuleuse adolescente au vocabulaire fleuri. 

Depuis la disparition de son compagnon, le juriste, Guy Carcassonne, en 2013, la dessinatrice avait abandonné le 9e art. En 2015, une exposition à la BPI lui rendait hommage. L’occasion pour de nombreuses auteures d’aujourd’hui (Catherine Meurisse, Lisa Mandel…) d’avouer leur admiration pour cette pionnière, et le rôle déterminant de sa carrière dans leur propre parcours…

REGARDER | l'émission du Tac au Tac avec Claire Bretécher  :

Aller loin

Agrippine dans l'exposition consacrée à Bretécher à la BPI en 2015
Agrippine dans l'exposition consacrée à Bretécher à la BPI en 2015 © Radio France / AD/France Inter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.