Le deuxième tome d’Epiphania continue de frapper fort en racontant la suite, encore plus désespérée, de la vie de Koji, mi-homme, mi animal, à travers lequel Ludovic Debeurme décrit un certain futur de notre humanité.

Détail de la couverture d'"Epiphania 2" de Ludovic Debeurme
Détail de la couverture d'"Epiphania 2" de Ludovic Debeurme © Casterman

Des crânes enfantins émergent de la terre… Mais des coups de pioches empêchent ces êtres hybrides (les épiphanian sont mi-homme, mi-animal) de sortir… Le première tome d’Epiphania avait frappé fort avec son mélange d’images dérangeantes et de propos doux sur la famille auxquels Ludovic Debeurme ne nous avait pas habitué. C’était, pour l’auteur de BD venu de l’underground, un moyen de mieux nous alpaguer et nous conduire vers ce deuxième tome, plus politique. Le héros, Koji, élevé par son père adoptif retrouve ses semblables pour une course poursuite. 

Epiphania, de plus en plus catastrophiste

Le sort des fugitifs rappelle celui des animaux de laboratoire, mais aussi des handicapés ou des migrants dans notre société. Un nouveau personnage féminin apparait : Thyroid a grandi et été maltraitée dans un camp. Elle en garde des séquelles dont une violence envers les humains qu’elle a de plus en plus de mal à contenir. 

Une catastrophe écologique s’annonce - un propos alarmiste inspiré par les thèses de Gilles Bœuf, un écologue qui a beaucoup parlé de la biodiversité. Dans ce nouvel opus, le propos est encore plus noir. Il est question d’une l’humanité qui a échoué en tout et dont la fin est proche. La prise de conscience arrive trop tard. 

Le dessin, dans un gaufrier sans blanc de 6 cases où le rouge domine de plus en plus, se met subtilement au service d’une histoire étrange et cauchemardesque menée avec habileté. Un grand album.

►►► ECOUTER | Ludovic Debeurme dans Popopop en janvier

Comment dessiner Epiphania ?

Rencontré à l’occasion des Rencontres BD à Bastia qui présentaient quelques-unes des planches du premier tome d’Epiphania, Ludovic Debeurme explique comment il s’y est pris pour le deuxième volume de sa BD.

Regarder quelques planches d'Epiphania 2 de Ludovic Debeurme

Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme / Casterman
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme / Casterman
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme / Casterman
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme / Casterman
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme © Corbis / Casterman
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme
Planche d'"Ephiphania 2" de Ludovic Debeurme / Casterman

Ephiphania 2 de Ludovic Debeurme est paru chez Casterman

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.