Avec son nouveau livre, "Frantumaglia, l’écriture et ma vie", la mystérieuse Elena Ferrante livre tous les secret de fabrication de "L'Amie prodigieuse"… Que vaut le livre ? Découvrez les avis des critiques du "Masque et la Plume".

Nos critiques ont-ils aimé "Frantumaglia" d'Elena Ferrante ?
Nos critiques ont-ils aimé "Frantumaglia" d'Elena Ferrante ? © Getty / wragg

Le livre résumé par Jérôme Garcin 

La toujours mystérieuse Elena Ferrante – puisqu’elle ne révèle toujours pas son identité - rassemble ici toute l’histoire de sa tétralogie : correspondances diverses, lettres à son éditeur, entretiens par mails, réponses lapidaires à des demandes d’interviews. 

Ainsi, à un responsable de La Repubblica, elle écrit : 

Un livre qu’il vaut la peine de lire est sorti. Je pense que les véritables lectrices et lecteurs se moquent bien de savoir qui l’a écrit. […] Même Tolstoï est une ombre insignifiante lorsqu’il se promène en compagnie d’Anna Karénine.

Quant au titre du volume, elle l’explique ainsi : « Ma mère m’a légué un mot de son dialecte qu’elle employait pour décrire son état d’esprit lorsqu’elle éprouvait des impressions contradictoires qui la tiraillaient et la déchiraient. Elle se disait en proie à la frantumaglia.» 

Jean-Claude Raspiengeas : "Il faut absolument le lire !" 

JCR : C'est une contribution passionnante et riche sur l'expérience de la création littéraire et de l'art du roman. J'ai adoré ça. 

Je suis infiniment reconnaissant à Elena Ferrante de ne pas nous révéler qui elle est : je n'ai pas envie de le savoir. Dès 1991, dès son premier livre, elle prévient ses éditeurs : jamais je n'apparaîtrais, je ne ferais jamais de promo, je n'irais jamais dans des colloques... Et elle a tenu parole. Aujourd'hui c'est tellement à contre courant ! 

Je trouve que c'est un livre passionnant, précisément dans sa diversité d'approche et de réponse. Qu'est-ce que c'est qu'écrire un roman ? Pourquoi c'est une expérience aussi forte, même corporelle ? Qu'est-ce que ça prend de soi ? Qu'est-ce qui fait qu'on devient différent quand on écrit ? et différent dès qu'on cesse d'écrire ? 

Je recommande vraiment ce roman. 

Patricia Martin a été passionnée par cette lecture

PM : Ce livre est absolument extraordinaire ! Je trouve ça absolument passionnant

Elle porte l'écriture à un niveau d'incandescence absolument inouï. Elle d'une exigence, d'une radicalité, d'une inquiétude... quand elle écrit, elle ne sait jamais si ce qu'elle a écrit est bon. Quand elle se relit entièrement, elle ne reconnait pas ce qu'elle a relu par petits bouts, etc.  C'est passionnant !

Arnaud Viviant conseille cette lecture

AV : Comme, encore aujourd’hui, des gens autour de moi considèrent qu'Elena Ferrante n'est pas un véritable écrivain ou du moins, pas un écrivain intéressant... Là elle fait vraiment la démonstration du contraire ! On voit véritablement que c'est un écrivain et un grand !

On voit qu'elle a été tout de suite adaptée. Ce qui m'avait frappée en lisant Une amie prodigieuse, c'est qu'on avait le sentiment d'une écriture cinématographique (d'ailleurs la série vient de sortir). Il suffisait de prendre le livre et de filmer : tout était là ! On voit bien ce rapport qu'elle entretient avec le cinéma, elle relit les scénarios,elle les commente. Et puis il y a un formidable relation avec son éditrice. Là on voit aussi un rapport entre une éditrice et une écrivain merveilleux.

Aller plus loin

Ecoutez l'intégralité des critiques du Masque sur ce film (Sauf Michel Crépu, qui, lui, n'a pas eu le temps de lire le livre) :

4 min

"Frantumaglia" d'Elena Ferrante : les critiques du Masque et la Plume

🎧 Écoutez l'intégrale du Masque et la Plume

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

📖 L'actualité d'Elena Ferrante 

  • Gallimard publie Frantumaglia, l’écriture et ma vie (traduit par Nathalie Bauer).
  • Paraît, chez Folio, L’enfant perdue, le quatrième et dernier tome de L’amie prodigieuse 
  • Le premier livre est adapté par HBO en série TV
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.