Hisham Matar est l'auteur de "La terre qui les sépare", chez Gallimard.

Hisham Matar, auteur de "La terre qui les sépare"
Hisham Matar, auteur de "La terre qui les sépare" © AFP / JOHN D MCHUGH

La terre qui les sépare est traduit de l’anglais (Libye) par Agnès Desarthe. Le jury était composé de Anne-Julie Bémont, Laëtitia Favro, Alexandre Fillon, Marie-Laure Delorme, Nicolas Demorand, Ilana Moryoussef, Augustin Trapenard.

Hisham Matar a été en compétition pour le Man Booker Prize en 2006 et son livre a été traduit en plusieurs langues. Né et élevé à New York puis à Tripoli pendant six ans, il raconte un périple à la recherche de son père disparu.

"C'était une des choses les plus difficiles que j'aie jamais faites, de m'asseoir à la table de quelqu'un dont le père avait fait disparaître mon père" .

Son père a disparu alors qu'il avait 19 ans. Celui-ci, opposant au régime de Khadafi, après avoir trouvé refuge en Égypte avec ses proches, est enlevé et emprisonné en Libye.

Sa famille finit par ne plus recevoir de ses nouvelles, et lorsque les prisons lybiennes sont libérées par le peuple en 1991, Jaballa Matar reste introuvable.

"Mon père est mort et vivant... Je n’ai pas de grammaire pour lui"

Impossible pour Hisham de savoir si son père a été exécuté, s'il est mort en prison, ou après une libération, ou s'il erre quelque part, privé de mémoire ou de contact.

ALLER PLUS LOIN ||

La sélection France Inter - JDD de la rentrée de janvier 2017

La France, terre d'acceuil pour la littérature étrangère

Hisham Matar est l'invité d'Augustin Trapenard dans Boomerang

Feuillez La terre qui les sépare

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.