Comment illustrer au mieux un article de journal ? Le dessinateur neerlandais fait partie des rares Européens avec Sempé, Loustal, Pierre Le Tan et Lorenzo Mattotti à illustrer le prestigieux magazine New-Yorker. Il fait l’objet d’une exposition à la Galerie Martel à Paris.

Détail de la couverture du "New York Book" de Joost Swarte
Détail de la couverture du "New York Book" de Joost Swarte © Dargaud

Et les éditions Dargaud éditent New York Book, recueil de dessins parus dans le journal et leurs croquis préparatoires. 

Les conseils d'un maitre de l'image, inventeur de l'expression "Ligne claire" pour designer le dessin d'Hergé : 

L'importance de la lecture

Il faut d'abord lire attentivement l’article que l’on doit illustrer afin de bien le connaitre. Il faut que j’en ai conçu ma propre interprétation. La bonne image n’est pas forcément une scène prise dans l’article. J’essaye de trouver l’essentiel de l’article puis de le traduire en dessin. 

Du travail, encore du travail

Ça marche toujours, mais il faut beaucoup travailler. Dessiner n’est pas un travail intellectuel. Ce n’est pas réfléchir à une idée et ensuite dessiner. C’est pendant que je fais un croquis, que je découvre toutes les possibilités. 

Donc après une lecture approfondie, je fais de petits croquis, je réfléchis, et tout en dessinant, je découvre d’autres pistes, je fais des combinaisons. Et, surtout, je pense au lecteur. Je ne le force pas à réfléchir comme moi. Je lui donne des informations et c’est à lui de les interpréter et de réfléchir au sujet. L'idéal est de susciter plusieurs niveaux de lecture. 

Détail d'une page du New York Book avec des exemples d'images de Joost Swarte dans Le New Yorker
Détail d'une page du New York Book avec des exemples d'images de Joost Swarte dans Le New Yorker / Dargaud

Un dessin empli de poésie 

Si mon dessin est poétique, c’est parce que c’est mon attitude dans la vie qui apparait. Mais également parce que je suis bien traité au New Yorker : mon interlocuteur est un rédacteur spécialement attaché aux dessinateurs. Et souvent, le magazine ne me demande pas une image mais de « faire une Swarte.»

Les images les plus intéressantes sont métaphoriques

Les images qui illustrent des thèmes philosophiques sont les plus intéressantes à trouver. Il faut obtenir la métaphore juste. Il faut chercher à raconter l'article à notre façon. 

La ligne claire

En 1976, j’étais invité à Rotterdam pour participer à l’organisation d’une exposition autour de l’œuvre d’Hergé. On devait trouver un titre pour l’un des catalogues sur les influences d’Hergé, j’ai pensé à « ligne claire », parce que c’est le dessin pensé comme un fil, comme un contour. 

Ecouter Joost Swarte raconter la création de l'expression "Ligne claire" (prise de son de Frédéric Cayrou)

Exemple de croquis préparatoire avant de trouver l'image dans le "New York Book" de Joost Swarte
Exemple de croquis préparatoire avant de trouver l'image dans le "New York Book" de Joost Swarte / Dargaud
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.