Pour ses 70 ans, le cow-boy de Morris rencontre la communauté juive. Un nouvel album gentiment irrévérencieux écrit par l’auteur de « Silex and the City ».

Détail couverture Terre promise de Lucky Luke
Détail couverture Terre promise de Lucky Luke © Jul Achdé/Dargaud

Faire de l’humour en 2016 sur une communauté religieuse c’est possible. Malgré un contexte sensible, Jul et le dessinateur Achdé (le repreneur officiel du personnage de Morris depuis 15 ans) parodient la communauté juive, et s’en sortent plutôt bien. Lucky Luke est chargé de convoyer la famille d’un ami venue d’un shtetl d’Europe de l’est.

La traversée des Etats-Unis jusqu’au Montana est prétexte à plusieurs quiproquos, et à des gag. On retrouve les ingrédients classiques d’une aventure du cow-boy (la cavalcade, le saloon…), mais à la sauce Rabbi Jacob - les auteurs font même un clin d’œil au film avec Louis de Funès dans une scène de danse au revolver… Ce que Jul a préservé ici ce sont jeux de mots joyeux jusque dans les décors (l’enseigne de « Charles A. Than », chirurgien…), et la pratique des multiples niveaux de lecture.

►►► Lire aussi : Lucky Luke tire plus vite que son ombre depuis 70 ans avec des sons d'archives de Morris et un retour sur l'exposition à Angoulême en 2016

Les albums que l’on aime beaucoup sont ceux où Lucky Luke rencontre une communauté : les Chinois (La guérison des Dalton), les Russes (Le grand Duc)… Mais c’est un album d’aujourd’hui. Ce choc des communautés est une source d’humour inépuisable. On s’adresse à l’intelligence du lecteur avec ce fondamental qui est pour moi ce grand Totem qui est René Goscinny, cette grande gaieté qui imprègne ses albums. Et on s’est aussi inspiré de sa bienveillance, même s’il pouvait être mordant parfois. Lucky Luke c’est en permanence une leçon de fraternité dans un monde de brutes »

Jul :

Avec Silex and the city, j’ai l’habitude de faire des clins d’œil à des références. Mais là, il ne fallait pas que je perde le lecteur de 5 ou 6 ans.

Jul :

Comment j’ai dessiné Lucky luke ? La leçon de dessin d'Achdé :

►►► L'homme qui tua Lucky Luke de Matthieu Bonhomme

Feuilletez quelques pages :

La Terre promise, le nouvel album de Lucky Luke de Jul et Achdé d’après Morris est publié chez Dargaud

Aller + loin :

►►► A l'occasion des 70 ans de Lucky Luke, ARTE diffusera le lundi 18 décembre prochain à 17h30 Lucky Luke, l’invention du western européen un documentaire inédit réalisé par Guillaume Podrovnik.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.