Le 26 septembre 1946 naissait le Journal de Tintin qui va accompagner l’essor du héros à la houppette, et de la BD franco-belge.

Détail couverture de La grande aventure du journal de Tintin (1946-1988)
Détail couverture de La grande aventure du journal de Tintin (1946-1988) © Editions Moulinsart - Le Lombard

Blake et Mortimer, Alix le gaulois, Ric Hochet, mais aussi Thorgal, Michel Vaillant, tous ont en commun d’avoir été publiés pour la première fois dans Le Journal de Tintin.

L’hebdomadaire créé par Hergé et l’homme d’affaire belge Raymond Leblanc comptait à l’origine 12 pages dont quatre de BD : La llgende des quatres fils Aymon de Jacques Laudy, L’Extraordinaire Odyssée de Corentin Feldoë (Cuvelier), Le Secret de L’Espadon (Edgar P jacobs) et Le Temple du soleil.

Publié tous les jeudis, il devait distraire mais être instructif et « de bonne tenue ».

Couverture du premier journal de Tintin conservée dans les locaux du Lombard à Bruxelles
Couverture du premier journal de Tintin conservée dans les locaux du Lombard à Bruxelles © Maxppp / AD/France inter

Le journal connaît son apogée dans les années 1960 avec l’arrivée de Greg, le créateur d’Achille Talon, à sa tête. C’est l’époque la plus créative avec la publication de l’œuvre d’Hermann et de Vance.

Jouant à fond la carte de la nostalgie, les éditions du Lombard publient, pour leurs 70 ans, une véritable bible de 777 pages consacrée à ce journal : couvertures, rétrospectives par année, calendriers… Mais aussi des récits complets en BD signés Paul Cuvelier (Corentin), Edgar P Jacobs, André Franquin avec des aventures de Modeste et Pompon, … En tout plus de 80 auteurs.

André-Paul Duchâteau lors des 70 ans des éditions du Lombard à Bruxelles
André-Paul Duchâteau lors des 70 ans des éditions du Lombard à Bruxelles © Laurent Beauvallet

André-Paul Duchateau, scénariste de Ric Hochet et ancien rédacteur en chef du journal, témoigne de son expérience :

Il y avait une liberté totale, c'était inouï

Gauthier Van Meerbeck, directeur éditorial des éditions du Lombard :

Le journal de Tintin, une revue généraliste, historique, et qui aime les héros. Aujourd'hui, au Lombard on a choisi de réduire le nombre de parutions, mais de mieux les accompagner.

Le Journal de Tintin s’arrête en 1988, mais aujourd’hui encore, Les éditions du Lombard perpétuent cette tradition en créant en 2016, La petite Bédéthèque des savoirs. C’est une sorte de Que sais-je ? en BD, dont la troisième salve sort cet automne avec quatre volumes sur Le Minimalisme, L’Artiste contemporain, Le Féminisme, et Histoire de la prostitution…

►►► Écoutez la chronique de Leïla Kaddour-Boudadi consacrée à La petite Bédéthèque des savoirs

La grande aventure du Journal de Tintin
La grande aventure du Journal de Tintin © Éditions Moulinsart - Le Lombard

La véritable aventure du journal Tintin (1946-1988), le journal des jeunes de 7 à 77 ans par Didier Platteau et Gauthier Van Meerbeeck par les Editions du Lombard et les éditions Moulinsart.

►►► ET AUSSI :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.