L'écrivain Michel Houellebecq figure parmi la promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur, qui distingue également de nombreux policiers et pompiers, ainsi que les 23 joueurs, titulaires et remplaçants, de l'équipe de France championne du monde de foot.

Michel Houellebecq lors d'une lecture à la Foire du Livre de Francfort, en Allemagne, à l'automne 2017
Michel Houellebecq lors d'une lecture à la Foire du Livre de Francfort, en Allemagne, à l'automne 2017 © Getty / Boris Roessler

L'écrivain français parmi les plus connus et traduits à l'étranger, Michel Houellebecq, est nommé chevalier de la légion d'honneur ce 1er janvier 2019. La distinction lui est remise alors que son nouvel ouvrage, "Sérotonine" doit paraître ce vendredi, s'annonçant déjà comme l'événement de la rentrée littéraire de janvier. Alors que  roman sort le 4 janvier, son auteur a tout de même décidé de rester muet.

57 sec

Une distinction tout à fait logique pour Jacques Braunstein, journaliste au Nouveau Magazine Littéraire et Juré au Prix de Flore - prix qui avait récompensé Houellebecq en 1996 pour "Rester Vivant" l'un de ses recueils de poésie.

Par Matthieu Culleron

Septième roman de Michel Houellebecq et premier livre publié par l'écrivain depuis le polémique "Soumission", paru il y a quatre ans (le jour même de l'attaque contre Charlie Hebdo), "Sérotonine" est l'un des livres les plus poignants de Michel Houellebecq.  Le narrateur, Florent-Claude Labrouste, 46 ans, est un homme au bout du rouleau. Dépressif, inconsolable de ses amours perdues à jamais, il ne survit que grâce à un antidépresseur, le Captorix, basé sur la sérotonine, l'hormone dite "du bonheur". Le livre va bénéficier d'un tirage exceptionnel de 320.000 exemplaires, plus qu'aucun autre roman de la rentrée d'hiver, a annoncé son éditeur Flammarion. 

René de Obaldia, Nathalie Baye et Stéphane Bern également récompensés

Cette promotion, qui rassemble au total 402 personnes "réparties à parité exacte hommes-femmes" selon la grande chancellerie de la légion d'honneur, rassemble également les joueurs de l'équipe de France de foot, tous faits chevaliers, qui bénéficient d'une "promotion spéciale". 

Parmi les autres distingués de cette toute première promotion de 2019 : le René de Obaldia, 100 ans, poète et académicien, promu commandeur, ou encore l'historienne et sinologue Marie-Claire Bergère, 85 ans, ainsi que le politologue franco-allemand Alfred Grosser, 93 ans, tous deux élevés à la dignité de grand'croix pour leur contribution au "rayonnement de la France". 

La comédienne Nathalie Baye est promue officier tandis que Ludmila Mikaël et Michèle Laroque sont nommées chevaliers avec le journaliste Stéphane Bern, promoteur du loto du patrimoine. 

La promotion du 1er janvier distingue également Marin Sauvageon, jeune étudiant sauvagement tabassé en novembre 2016 à Lyon après s'être interposé contre des individus qui reprochaient à un couple de s'embrasser dans la rue. Le jeune homme a été nommé chevalier pour "services exceptionnels nettement caractérisés". 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.