Une très habile uchronie qui se lit comme un polar, le come back d’une série mythique, le tournage apocalyptique des Desaxés avec Marilyn Monroe, le casse du siècle par des papys, une diabolique anti-héroïne, deux visions absurdes de la condition d’auteur...Mais aussi une apocalypse et un recueil magnifique de dessins.

Saccage, Le Retour à la terre, Blutch un autre paysage, Les Bijoux de la Kardashian, Cassandra Darke, Le dernier Atlas, Saint Rose à la recherche du dessin ultime , La Tournée, Hollywood menteur
Saccage, Le Retour à la terre, Blutch un autre paysage, Les Bijoux de la Kardashian, Cassandra Darke, Le dernier Atlas, Saint Rose à la recherche du dessin ultime , La Tournée, Hollywood menteur © Atrabile, Dargaud, Glénat, Futuropolis, Denoël, Dupuis,

"Le dernier Atlas", véritable "page turner" de Vehlmann, de Bonneval, Tanquerelle et Blanchard

Guerre d’Algérie, robots géants, phénomènes étranges dans le désert algérien, arrestation d'un bandit à Nantes… Entre polar et uchronie, la dernière bande dessinée d’un quatuor nantais talenteux (Fabien Vehlmann, Gwenn de Bonneval, Hervé Tanquerelle, et Fred Blanchard) allié à une coloriste de talent (Laurence Croix).

Le dernier Atlas de Fabien Vehlmann, Gwenn de Bonneval, Hervé Tanquerelle, et Fred Blanchard est paru chez Dupuis

Marilyn Monroe, réhabilitation d’une femme : "Hollywood menteur" de Luz

Photographiée des milliers de fois, Marilyn Monroe n'a pourtant jamais été saisie en colère. On l'a vue triste, minaudant, voire alcoolisée, mais jamais énervée. Comme si l’icône ne pouvait être totalement humaine. Dans Hollywood menteur, Luz a choisi de revenir sur le tournage apocalyptique de The Misfits (Les désaxés – 1961) de John Huston sur un scénario d’Arthur Miller. 

Un tournage tendu, compliqué qui auréole le film (un échec commercial et critique à sa sortie) d’une sombre réputation. Luz a voulu réhabiliter Marilyn : les masques mensongers autour d'elle tombent, et l'actrice n’est plus seulement une pauvre petite chose fragile… 

L’urgence du trait du dessinateur de Charlie fait revivre ce tournage qui réunit tant d’écorchés. Le chaos de cette histoire, n’est pas sans rappeler celui de sa propre vie. Très fort, et émouvant. Un grand Luz.

Comment dessiner Marilyn Monroe dans Hollywood menteur, la leçon de dessin de Luz : 

🎧 Luz et H-Burns dans Popopop

📖 BD - "Hollywood menteur" : Luz réhabilite Marilyn Monroe, la femme derrière l'icône

Bonus : Pour Culture Prime, Luz a croqué la question du genre avec l'incident Julia :

Hollywood menteur de Luz chez Futuropolis 

Entre Pieds Nickelés et Audiard : "Les Bijoux de la Kardashian"

Après les Tontons flingueurs, les papys braqueurs. Yanis Habbache alias « Le palpitant », Aomar Ait Kacem dit « Le vieux », et quelques autres, reprennent du service pour le casse du siècle. La cible ? La femme d’un rappeur - ils n’en savent pas plus. Partie à vélo, dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, cette « amicale des anciens braquos » va dérober à Kim Kardashian un butin d’une valeur inestimable : sa bague de mariage, deux bracelets tout en diamants Cartier, deux paires de boucles d’oreille en or et en diamants lorraine Shwartz et Yanima, un collier en or ….

Il y en a pour neuf millions d’euros. C’est le vol de particulier le plus important en France depuis 20 ans ! Mais la marchandise ne va pas être simple à écouler.

On va suivre l’enquête depuis la Brigade de répression du banditisme. Un récit truculent par le contraste entre ces montants faramineux, le monde de la star omniprésente sur les réseaux sociaux, et le profil des bandits à la petite semaine qui ne savent même pas à qui ils s’attaquent :

Comment elle gagne sa vie ? J’sais pas, elle chnaps chatte..

Le livre est drôle, précis, et futé. Pour raconter cette histoire, les deux journalistes Julien Dumond et François Vignolle, se sont adjoints Gregory Mardon, un auteur de BD au dessin particulièrement adapté pour restituer la dimension croquignolesque de ce fait divers. Résultat, un "braquo" qui a tout bon.

🎧 Mais qui donc en voulait aux bijoux de la Kardashian ? 

Les Bijoux de la Kardashian de Dumon, Vignolle et Mardon paru chez Glénat

Dix ans après : le sixième tome du "Retour à la terre"

Quand le quotidien d'un couple bascule dans l'autodérision. « Larssinet », dessinateur névrosé qui aime se réfugier dans les cartons (et double de fiction de Manu Larcenet), est retourné vivre à la campagne, au lieu-dit Les Ravenelles, avec sa compagne Mariette. Dans ce nouvel opus, Larssinet apprend que Mariette attend son deuxième enfant depuis… sept mois, Mme Mortemont découvre le téléphone portable, et Philippe, l'éditeur de chez Dargaud se lance dans une quête pleine de dangers des Ravenelles. Le dessin de Larcenet a évolué, et cette histoire toute en strips en tient compte. Un sixième tome toujours aussi réjouissant.

📖 Bande dessinée - Jean-Yves Ferri : « si “Le Retour à la terre” coïncide avec la réalité, tant mieux ! »

📖 BD : 10 ans après, "Le retour à la terre" de Larcenet et Ferri, un nouvel opus réussi

Le Retour à la terre de Larcenet et Ferri chez Dargaud

Diabolique "Cassandra Darke" de Posy Simmonds

Planche de Cassandra Darke de Posy Simmonds
Planche de Cassandra Darke de Posy Simmonds / Denoel

Après Gemma Bovery variations libres autour de l’héroïne de Flaubert (adaptées au cinéma par Anne Fontaine en 2014), après Tamara Drewe, sur une communauté d’écrivains chamboulée par l’arrivée d’une jeune femme, Prix ACBD 2009 (également adapté au cinéma, par Stéphen Frears en 2010), Posy Simonds nous propose un nouveau personnage féminin haut en couleurs. 

Cassandra Darke est une anti-héroïne : sans cœur, égoïste, âgée, obèse, riche, et odieuse avec tout le monde ou presque… Un personnage qui rappelle celui de Scrooge dans Un Conte de Noël de Dickens, et auquel on finira par s’attacher. 

La plus française des auteures anglaises, nous entraîne dans ce polar sur fond de décors londoniens et de  galeries d’art. Son dessin très évocateur s’arrêtant sur des détails - une assiette de frites, un gant… -,mêlé à son humour très british font de ce livre entre roman et BD un très bon moment de lecture.

Comment dessiner Cassandra Darke, la leçon de dessin de Posy Simmonds : 

Cassandra Darke de Posy Simmonds est paru chez Denoël. Toujours chez le même éditeur, lire la magnifique biographie de Posy Simmonds So british ! par Paul Gravett. 

🎧 Osez Posy Simmonds, dans Boomerang

🎧 Posy Simmonds dans Popopop

📖 Bande dessinée - Des comics à "Cassandra Darke", tout Posy Simmonds au PULP

En bonus : la définition du Brexit par Posy Simmonds pour Un mot, une actu, un dessin dans Culture Prime

Incroyablement absurde, drôle, et référencée : "Saint Rose à la recherche du dessin ultime" d'Hugues Micol

Saint-Rose est un héros à l’ancienne. Capitaine du navire La Jolie Rose, fine moustache, il aime croiser le fer et possède une poule à dents. Il embarque à bord de son navire, un certain Hugues Micol auteur de BD. Ce dernier, se fait dérober un dessin. Le voleur a laissé un indice : une plume teintée de peinture verte…

S’en suit une poursuite aussi absurde que drôle à Macao, et à Los Angeles. On croise Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir qui échappent à leurs poursuivants en courant. Dans l’aventure s’embarquent également Captain Marvel, et le méchant Hure, qui a les traits de Donald Trump : chevelure blonde ridicule, manteau de fourrure. 

Servi par un dessin réaliste au rythme ultra rapide, cet album est délicieusement foutraque, plein d’autodérision sur la vie d’auteur de BD, et  truffé de clin d’œil aux récits d’aventure des années 1950 (OSS 117 n’est pas loin) et à Jules Verne… Inratable.

Sainte Rose à la recherche du dessin ultime d’Hugues Micol chez Futuropolis

Pince sans rire et tout en retenue : « La Tournée » d’Andi Watson

A la gare, G.H. Fretwell donne sa valise à une personne, qu’il prend pour le chauffeur de taxi envoyé par un libraire, mais qui disparait avec ses biens. Dans un dessin minimaliste au feutre fin un peu rétro, en noir et blanc et sans phylactère, Andi Watson raconte la monotone tournée des librairies d'un écrivain que personne ne lit. 

Une situation cruelle et propice à l’imaginaire pour un dessinateur qui a lui-même vécu l'expérience des séances de dédicace. Le flegmatique G.H. Fretwell ("Fret" en anglais veut dire être anxieux et le Welle vient peut-être d’Orwell) est extrêmement poli, jusqu’à presque s’excuser d’être là. Avant que sa situation se dégrade… Sa "tournée" est racontée dans un ton entre absurde et humour noir typiquement anglais. Une excellente BD.

🎧  La Tournée - Andi Watson

La Tournée d’Andi Watson chez ça et là

Les visions apocalyptiques et picturales de Frederik Peeters dans "Saccage"

On en prend plein les yeux ! Frederik Peeters livre ses visions noires du futur de notre humanité dans un dessin densément truffé de références graphiques (Charles Burns, Otto Dix, Courbet, Cranach l’ancien…), et d’hommages. Saccage distille ses images frappantes et effrayantes avec un "fil rouge" : un personnage asiatique que l’on croise dans toutes les pages… Une brillante descente aux enfers par un virtuose du dessin.

Comment dessiner Saccage, la leçon de dessin de Frederik Peeters :

📖 Dessin - "Saccage" : l’apocalypse selon Peeters

Saccage de Frederik Peeters chez Atrabile

Splendide monographie : Blutch, un autre paysage

L'affiche de Blutch refusée pour le film de Léo Carax présentée dans le Musée Tomi Ungerer
L'affiche de Blutch refusée pour le film de Léo Carax présentée dans le Musée Tomi Ungerer © Radio France / AD/France Inter

Un régal. Ce livre de dessins accompagne les expositions en hommage au dessinateur Blutch  à Strasbourg jusqu'à fin juin. Après Variations, ouvrage dans lequel il interrogeait son rapport à la BD, Un autre paysage rassemble les œuvres hors bande dessinée de l’artiste : affiches de film, dessins d’illustration, croquis tirés de son carnet… 

Cette anthologie magnifique, qui permet de mesurer l’étendu de son talent et l'évolution de sa technique, est précédée d’une interview. Blutch y explique sa venue au dessin par crainte des autres, et assure qu’il tend aujourd’hui vers un dessin du ressenti dans lequel il n’y a rien à comprendre. Avec Blutch un autre paysage, on se laissera donc porter par la beauté.

📖 Dessin : tout Blutch à Strasbourg

Blutch, un autre paysage, paru chez Dargaud

Et aussi :

  • Sacré Comique, la réédition du chef d’œuvre d’humour biblique de Goosens paru en 2011
  • Les fables amères, détails futiles de Chabouté chez Glénat : quelques nouvelles urbaines et désespérantes sur nos travers de Chabouté en noir et blanc. 
  • Agora de Mathias Lehmann chez Six pieds sous terre : un tour du monde en dessin à la carte à gratter. 
  • Tête de gondole de Tronchet et Nicoby chez Dupuis : un dézingage humoristique du monde du travail et de la Grande distribution.
  • Simirniakov de Vanoli paru à L’Association : en noir et blanc, la vision déjantée des conflits entre un propriétaire terrien et ses serfs dans une période prérévolutionnaire en Russie.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.