« Un premier roman étrange, original, passionnant qui célèbre la mémoire de sa mère, artiste peintre fantasque, également au centre du scénario qu’écrit sa femme… » Antoine de Caunes

Jonathan Zaccaï "je voulais bousculer l'autofiction, j'aime l'ambiguïté "
Jonathan Zaccaï "je voulais bousculer l'autofiction, j'aime l'ambiguïté " © Getty / Marc Piasecki

Jonathan Zaccaï était l'invité de Popopop pour évoquer la parution de son premier roman "Ma femme écrit" aux éditions Grasset.

🎧 ECOUTER : Popopop le 16 février.

Thèmes associés