Pour Noël, de la musique pop, de la poésie, de l’humour, des dessinateurs, de la BD patrimoniale, des mangas en grand format à glisser sous le sapin ou à se faire offrir.

Couvertures des beaux livres de la sélection de Noel 2018
Couvertures des beaux livres de la sélection de Noel 2018 © Marc-Antoine Mathieu, Martin Veyron, Chabouté, Numa Sadoul...

Biographique : "Cabu" par Jean-Luc Portet chez Gallimard 

Alors que Luz lui rend un émouvant hommage dans son dernier livre Indélébiles, et que la ville de Chalon-en-champagne ouvre une "duduchothèque" (une bibliothèque dédiée à sa mémoire) les éditions Gallimard publie un livre somme sur le dessinateur. Une biographie très complète qui raconte par le menu le parcours du dessinateur. Après son apprentissage à Paris, ses vingt-sept mois passés à la guerre d’Algérie (pendant lesquels il publie dans Bled, le journal local de l’armée) le rendent définitivement antimilitariste. Suivront mai 1968, les années Dorothée à qui il doit sa célébrité, ses collaborations avec Hara-Kiri, Pilote, Le canard enchaîné et, bien sûr, Charlie Hebdo. Une très jolie façon de faire revivre le père du Grand Duduche.

Onirique : "Les rêveries" de Marc Antoine Mathieu chez Delcourt 

L’artiste continue d’interroger les relations entre le fond et la forme dans la narration tout au long d'un ouvrage concept. Dans une boite noire, un lot de cartes qui se lisent les unes après les autres pour former une histoire. Le parchemin se déroule et nous emmène dans une rêverie poétique, et un impressionnant leporello… Les dessins en noir et blanc nous entraînent dans une douce réflexion sur le temps, l’outil et la pensée

Humoristique : "Je n’invente rien" de Martin Veyron chez Hoebeke  

Une jeune fille vient à l’infirmerie demander la pilule du lendemain… Des parents qui contestent leur responsabilité dans la bipolarité de leur fille : ça n'a rien à voir, eux se disent maniaco-dépressif ou hystérique ! L’humour caustique des dessins ligne claire de Martin Veyron, parus dans des hebdomadaires de 2001 à 2016, sont rassemblés dans un recueil thématique (travail, amour, santé…) toujours d’actualité.

Magnifique : "L’histoire des Trois Adolf" et "Ayako" d’Osamu Tezuka chez Delcourt/Ankama 

Pour ceux qui n’auraient jamais lu un manga, ces classiques sont une bonne entrée en matière. Le dessin sobre du prolifique dessinateur japonais (décédé en 1989) très prolifique est accessible, ce qui ne l’a pas empêché de raconter avec habileté et efficacité des histoires dures et émouvantes.

Autobiographique : "Entretiens avec Gotlib" de Numa Sadoul chez Dargaud 

Le spécialiste de BD et comédien Numa Sadoul a interviewé le dessinateur Gotlib en 1974 en vue d’une monographie. Des discussions enregistrées à l'époque sur des cassettes, et retranscrites aujourd'hui. Quatre ans après la marquante exposition au Musée d’Art et histoire du judaïsme, et deux ans après sa mort, le grand artiste qu'était Gotlib revit à travers ces entretiens-fleuves.

En musique : "Le petit livre French pop" d'Hervé Bourhis et d'Hervé Tanquerelle Dargaud

De 1956, à 2017, année par année une exploration pétillante de la chanson populaire française. De Charles Trénet (rebaptisé La matrice) à Philippe Katerine (avant et après son surmoi), en passant par Brigitte Fontaine, France Gall, ou Barbara Carlotti... les deux auteurs retracent avec humour et grâce à une multitude de petites informations son évolution. C'est joyeux, et passionnant.

►►►Bande dessinée : avec "Le petit livre French pop" vous saurez tout sur la musique pop à la française

Monographique : "Frans Masereel, l’empreinte du monde" aux éditions Martin de Halleux

Frans Masereel (1889-1972) pratiquait la xylographie (gravure en bois). L’artiste a illustré de ses dessins en noir et blanc de nombreux livres. Il est à l’origine de l’un des premiers romans graphiques (l’Idée paru en 1920 et réédité aujourd'hui, en sélection au Festival d’Angoulême 2019). Frans Masereel, l’empreinte du monde, impressionnant ouvrage de 600 pages, rend un bel hommage à l’artiste belge engagé à travers des entretiens de Frans Masereel avec son éditeur Pierre Vorms et des photographies.

Contemplatif : "L’Artbook Chabouté, Bricoles, gribouillis et fonds de tiroirs" de Christophe Chabouté chez Huberty Breyne et Vents d’ouest

Vingt ans de création d’un extraordinaire dessinateur et grand manipulateur du noir et blanc, sont ici résumés. C’est Charlélie Couture qui nous guide discrètement dans ce dédale de croquis délicats, de dessins virtuoses, d’esquisses et de peintures dédiées à la mer, à la musique ou à Paris… Superbe.

Instructif : "Les tribulations de Tintin au Congo" de Philippe Goddin aux éditions Moulinsart/Casterman

S’il est un album de Tintin aujourd’hui polémique, pour cause de vision colonialiste et raciste de l’Afrique, Tintin au Congo est aussi l’un des plus vendus (10 millions d’exemplaires dans le monde). Les tribulations … se penchent sur les coulisses de cet album d’Hergé paru en 1930 sans éluder l’aspect racial, mais en le replaçant dans le contexte de l’époque et en précisant qu’Hergé, à son époque, et dans son milieu, n'était peut-être pas le pire. La monographie ultra documentée nous donne aussi à découvrir une très belle version intermédiaire méconnue en noir et blanc de Tintin au Congo de 1940 parue dans un journal néerlandais.

Et aussi 

  • On s’abonne à des revues de BD reportage comme La revue dessinée ou TOPO qui nous aident à mieux comprendre le monde grâce au 9e art.
  • Une histoire pleine de magie, magnifique ode à Paris, au Louvre, et aux chats avec la version en couleurs des deux tomes réunis des Chats du Louvre de Taiyo Matsumoto chez Fututopolis et Louvre Editions.
  • Un précieux guide. De La marque jaune d'Edgar P Jacobs, à L’Arabe du futur, de Riad Sattouf en passant par Maus, d’Art Spiegelman, Le Transperceneige de Jean-Marc Rochette ou Spider Man de Stan Lee et Stve Dikto, La bédéthèque idéale (sous la direction de Vincent Bernière chez Revival) nous donne la liste des 99 BD qu’il faut avoir lues au XXIe siècle. Indispensable.
  • Une Histoire de l’écriture, et des polices de caractères… Pour les amoureux des lettres aux sens propre : L'ABCD de la typographie de David Rault avec quelques grands noms de la BD dont Hervé Bourhris, Aseyn, François Ayroles… chez Gallimard BD
  • Tout savoir sur Pif et son gadget… Dans Pif, 50 ans d’humour d’aventures et de BD chez Hors collection, Christophe Quillien nous raconte tout sur le magazine culte. Son histoire avec sa naissance à la suite du journal communiste Vaillant en 1969, les aventures hébergées en son sein (Rahan, Corto Maltese, Masquerouge…), son rôle d’hébergeur de talents (Gotlib, Mandryka…). Passionnant.

Aller plus loin 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.